Réseaux sociaux: ce qu’il ne fallait pas manquer cet été

Réseaux sociaux: ce qu’il ne fallait pas manquer cet été

Influenceurs. L’été a filé à toute vitesse. Mais tout le monde n’a pas eu la chance de profiter de quelques semaines de vacances. Entre juillet et août, le milieu du marketing d’influence n’a pas arrêté de tracer sa route. Même si l’on n’était pas derrière notre téléphone (ou notre ordinateur) 24h sur 24h, la rédaction de Les Gens d’Internet n’a pas complètement décroché (on sait, ça n’est pas bien…).

En cette pré-rentrée, nous avons voulu vous faire un petit topo de ce qu’il s’est passé durant l’été. Nous n’avons pas été très présents ni très réactifs sur l’actualité, nous allons donc nous rattraper tout au long de ces prochaines semaines! On commence par ces trois grosses news qui ont rythmé l’été 2019. Collection capsule qui cartonne, un procès d’annulé ou encore un partenariat qui n’a pas été bien reçu, voici un récapitulatif de ce qu’il faut retenir de ces deux derniers mois.

Des partenariats qui fonctionnent …

Le mois d’août rime avec Léna Situations. Depuis trois ans, la jeune YouTubeuse a pris l’initiative de réaliser un vlog par jour durant tout le mois. Pour cette troisième édition, elle a fait les choses en grand: associer ses contenus d’été à une marque. Depuis le mois de janvier, Léna Mahfouf travaille main dans la main avec Jennyfer. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers l’équipe pour mettre en place une collection capsule d’un nouveau genre.

Du 1er au 15 août, en magasin et sur le site Internet, un tee-shirt créé par l’influenceuse était mis en ligne tous les matins. 15 pièces, 15 cartons! Durant ces 15 jours, Jennyfer et Léna avaient préparé plusieurs surprises: un tee-shirt gratuit en magasin, un tee-shirt caché dans une pochette et 4 tickets d’or pour réaliser une journée shopping. Résultat? Les stocks ont été quotidiennement dévalisés. Un projet qui a donc plutôt bien réussi, à l’inverse d’un autre partenariat au tout début de l’été.

… ou pas

Les instagrameurs Sundy Jules, Enzo Tais-Toi et le YouTubeur Tibo InShape ont été approchés par le Ministère de l’Éducation. Ce dernier leur a proposé, contre rémunération, de faire la promotion du Service National Universel (SNU). C’est un programme qui est destiné aux jeunes. Il se déroule sur un mois durant lequel toutes sortes d’activités sont organisées. Le vidéaste a pu y participer en Guyane alors que ces deux collègues ont simplement fait des stories dans lesquelles, ils en faisaient peut-être un peu trop.

“Guys je viens vous parler d’un truc trop, trop stylé, c’est le SNU”, détaille ainsi Sundy Jules. Quant à Enzo Tais-toi, il vante « une expérience inédite autour des valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité ». Des contenus qui ne contiennent à aucun moment le mot « sponsorisé » ou « partenariat », ce qui semble pourtant être le cas. Des centaines d’internautes ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Tibo InShape, Sundy Jules et Enzo auraient bien été payés pour promouvoir le SNU

Un procès qui n’aura pas lieu

Un autre sujet a fini d’enflammer les réseaux sociaux cet été: le procès Emma CakeCup. La YouTubeuse avait intenté un procès contre plusieurs créateurs de contenu. Ces derniers avaient tous réalisé une vidéo sur les partenariats de dropshipping qu’elle avait réalisés sur Instagram. Le procès devait se tenir en septembre 2020 mais il n’aura finalement pas lieu. Une « méga bonne news » pour les influenceurs concernés.

C’est Manon Delcourt, alias Diaring Tia, qui a partagé la nouvelle dans une vidéo YouTube le 16 juillet dernier. « La semaine dernière j’ai reçu un email de mon avocat […] Méga bonne news […] L’avocat m’a donc expliqué qu’Emma se retirait des deux dossiers, donc Anthony et du mien. Ce qui fait qu’il n’y a plus aucune poursuite contre nous parce qu’elle abandonne l’affaire », confie à ses abonnés la vidéaste. Emma CakeCup ne semble pas s’être exprimée publiquement sur la fin de ce procès (ou alors, on l’a raté!).

Lire aussi:

Emma CakeCup n’intente plus de procès contre ces deux YouTubeurs

Trois mois aux États-Unis

Pour terminer ce long récapitulatif de ce qu’il ne fallait pas manquer cet été, nous avons voulu conclure sur une bonne note. La blogueuse Federica, alias June Sixty-Five, et son copain Sam, ont passé ces deux mois d’été loin de la France. Et ça n’est pas fini, puisqu’ils ne reviennent qu’en septembre! Les deux amoureux se sont envolés pour Los Angeles.

Ils réalisent un séjour linguistique de plusieurs mois avec CEL USA. Cet organisme propose des séjours de ce type dans plusieurs villes américaines comme San Diego ou encore Pacific Beach. Une expérience qui semble être réussie pour les deux Français si l’on en croit leurs stories Instagram.

Et vous, qu’avez-vous retenu de cet été?

À regarder également:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.