Press "Enter" to skip to content

Qui sont les influenceurs à avoir été sur Celebrily malgré eux?

Influenceurs. « S’il vous plaît ne dépensez pas 45€ pour une vidéo personnalisée qui n’arrivera jamais ». Il y a quelques mois, les photos et vidéos dédicacées de Tibo InShape avait enflammé les réseaux sociaux. Faire payer pour avoir un petit mot de notre vidéaste préféré a donné des idées à certains entrepreneurs. C’est le cas de celui qui se cache derrière le site Celebrily.

Sur ce site fermé depuis, les photos d’influenceurs comme EnjoyPhoenix, Alexandre Calvez ou encore Mister V apparaissaient dans la liste des célébrités à qui l’on pouvait demander une dédicace vidéo. Aux créateurs de contenu, se mêlaient des comédiens comme Kev Adams ou des stars de télé-réalité comme Nabilla. « Tu connais très probablement un ami qui resterait bouche bée en voyant sa star préférée lui parler », se vantait Celebrily. Problème: aucun de ces influenceurs n’a donné l’autorisation au site de commercialiser leur image.

De 15 euros à 80 euros pour une dédicace

Mercredi 31 juillet, de nombreux YouTubeurs et Instagrameurs ont partagé la capture d’écran de leur vidéo avec le prix de la signature. Pour Léna Situations, cette dédicace était vendue à 45 euros, pour Namor à 20 euros et pour Mister V à 80 euros. Une somme qui n’est pas négligeable et qui, en vérité, ne permet à personne de recevoir ce qu’elle promet. Comme le rapporte Numerama, certains abonnés se sont fait piéger. Une personne a acheté une dédicace du vidéaste Alexandre Calvez sans jamais la recevoir.

Certains influenceurs, comme Le Roi de rats, avaient formellement répondu au propriétaire du site qu’ils ne souhaitaient pas travailler avec lui. Partagé sur Twitter, ce mail explique qu’en étant créateur de contenu, il est facile de générer « entre 40 et 100 euros par vidéo (moins d’une minute) ». Le créateur de contenu, en plus de cet avantage financier, pourra collaborer avec d’autres entreprise recherchant des influenceurs, grâce à Celebrily.

Les célébrités et les créateurs de contenu ne sont pas les seuls à avoir été dupés. Le site annoncait reversé une partie du prix de la dédicace à des associations comme La Croix Rouge ou encore Les Restos du Coeur. Cette dernière s’est exprimée sur Twitter, expliquant ne jamais avoir passé partenariat avec Celebrily.

Après cette mise en lumière sur les réseaux sociaux, le site a rapidement fermé ce mercredi 31 juillet en fin de journée.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.