Press "Enter" to skip to content

Sur Instagram, Shera Kerienski a inspiré un hashtag bodypositive

Instagram. Écrire ses petits défauts sur son visage. C’est l’idée qu’a eu la YouTubeuse américaine Ally Naidoo le 28 août 2018. Sur Instagram, elle a partagé une photo d’elle où sont notées, à côté de certaines parties de son visage, les imperfections qu’elle voit dans le miroir. « Sourcils broussailleux, yeux asymétriques, cernes, acné, nez tordu, pilosité faciale », peut on ainsi lire.

Cet été, la photo a inspiré un post de l’influenceuse française Shera Kerienski. Le 8 août dernier, elle publie elle aussi un selfie agrémenté de quelques commentaires. « Sourcils ébouriffés, tâches de rousseur, duvet, grains de beauté », met ainsi en avant la YouTubeuse. L’objectif est de montrer à sa communauté que personne n’est parfait. « Renier, cacher cela n’aidera personne, ni vous, ni moi, écrit Shera Kerienski en légende de sa photo. Nous sommes tous différents et imparfaitement magnifiques. »

View this post on Instagram

I’m real, not perfect 🔥♥️ Je suis tombée récemment sur le post d’@allynaidoo et je pense que nous devrions tous le faire. 👩🏻‍💻 Les réseaux sociaux, les médias ont toujours cherché à nous faire complexer d’être NOUS, à faire de nous des personnes identiques, tant au niveau du style, du mode de vie que du physique. 💪🏼 Chose que j’ai toujours, depuis très jeune, cherché à éviter. 🗣 Depuis des années je veux que ma communauté se sentent confiantes, belles et pas seules en regardant mon contenu. 🧐Nous avons tous des complexes, des défauts qu’ils soit physiques ou psychologiques.🧠 💬Je ne suis pas parfaites, je n’ai pas le physique parfait, j’ai mon lot de défauts, j’ai fait des erreurs et continuerai à en faire pour apprendre sur moi et sur la vie. ♥️C’est ce qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui, c’est ce qui m’aide à évoluer et me rend Humain. ❌Renier, cacher cela n’aidera personne, ni vous, ni moi. 🗣Je ne suis pas ici pour être aimée, faire l’unanimité mais vraiment pour aider avec ce que j’ai vécu et ce que j’ai appris. 🙃Je n’ai pas besoin qu’on me répète sans cesse ce que vous n’aimez pas chez moi, je m’enfous, critiquer sur le physique ou parcours des autres n’augmentera pas votre amour propre. 🔥Je ne suis pas là pour montrer la vie que je n’ai pas, le physique que je n’ai pas, pour le nombre de like même si la critique est parfois dur 🙁 Il n’y a pas plus malheureux que celui qui a peur de s’affronter réellement et qui se ment à soi-même, je ne dis pas que j’y arrive complètement, mais je me tend à essayer de m’accepter un maximum 🥺 ♥️Embrassez votre vous, votre enveloppe corporelle et votre âme. 👉🏻Celui qui pointe du doigts vos défauts en a lui même un paquet. ♥️Nous sommes tous différents et imparfaitement magnifique. Essayez de vous entourer de personnes vrai(e)s, qui vous correspondent, vous aime avec vos défauts et qui vous font sentir meilleur 💪🏼♥️ Je vous aime, peu importe vos défauts, vos qualités, vos erreurs et vos succès ♥️

A post shared by S𝖍𝖊𝖗𝖆 🌹 (@shera) on

Un nouvel hashtag instagram pour s’accepter

Devant l’engouement suscité par la photo de l’instagrameuse française, Ally Naidoo a repartagé la sienne. Elle incite sa communauté à publier le même type d’image via le hashtag #imrealnotperfectchallenge. Actuellement, ce sont une cinquantaine de personnes, principalement françaises, qui a partagé leur portrait sur Instagram. « Nos défauts, nos imperfections, nos cicatrices témoignent de notre histoire, ils nous rendent uniques et beaux », explique l’une des participantes en légende de sa photo. D’autres ont choisi de prendre le contre-pied du mouvement pour mettre aussi en avant ce qu’ils aiment chez eux. C’est le cas du compte « Nothing but my opinion ».

View this post on Instagram

LA BEAUTÉ EST DANS LES YEUX DE CELUI QUI REGARDE 🙏🏻❤️ __________ Je réponds à l’appel de @shera , elle même inspirée par @allynaidoo en partageant cette (ces ! Slidez pour voir l’autre photo) de photo de moi au naturel 💪🏻 _____________ Plutôt que de poster en deuxième image, une photo de moi de profil avec encore plus de « défauts », j’ai décidé de prendre le contre pied du truc et montrer ce qu’on peut choisir de voir 😉 _______________ La beauté est vraiment dans les yeux de celui qui regarde, car ce qui est, EST, et chacun peut décider d’en voir quelque chose de beau, ou de moche. C’est absolument subjectif et personnel. Chaque médaille à deux côtés dit-on, et choisir de regarder le ciel bleu plutôt que la poubelle qui déborde en bas de chez soi est un choix. Il m’a fallu du temps pour apprendre à mettre ces « lunettes de positivité », aussi bien sur le monde que sur moi. ____________ Je fais le choix maintenant de voir ce que j’aime chez moi, et de regarder différemment ce que j’ai eu l’habitude de détester. C’est aussi quand on change son regard sur les choses que les choses commencent à changer ! _____________ @shera , tu m’excuseras de ne pas avoir mis une deuxième photo de tout ce qui pourrait ne pas aller chez moi, j’ai préféré exprimer ce que JE choisis de voir quand je regarde cette photo 👸🏻#beyourownqueen 😎 __________ Je vous ai tagué sur les photos des comptes Instagram de femmes inspirantes et qui prônent l’acceptation de soi, quelle que forme que revête ce « moi » ❤️ ______________ J’espère que d’autres suivront le mouvement (ou le partageront si cap trop difficile) et en profiteront pour voir le revers brillant de leur médaille 🏅👏🏻 ______________ Ps : « Les sourcils sont l’ombrelle du regard », par Malcom de Chazal 🤓 ____________ #onveutduvrai #empoweredwomen #empoweredwoman #girlpower #loveyourself #acceptyourself #showyourtruecolors #beyourbest #sharethelove #positivevibesonly #giveyourbestotheworld #jewokeuplikethis #iwokeuplikethis #bareface #nomakeup #greenbeauty #greenbeautyblogger #greenbblogger #bordeauxblogger #nothingbutmyopinion #nbmo_positive

A post shared by Green Beauty & SkinPositivity (@nothing_but_my_opinion) on

#imrealnotperfectchallenge n’est pas le premier hashtag de bodypositive. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui souhaitent nous faire déculpabiliser et ont pour objectif de nous réconcilier avec nous-même. Dernièrement, ce sont les instagrameuses My Better Self et Douze Février qui ont lancé le mouvement « On veut du vrai ». Elles veulent faire comprendre aux marques, et aux utilisateurs des réseaux sociaux, qu’un corps ne ressemble pas à ce que l’on peut voir dans les publicités. Il est temps de montrer la réalité!

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

One Comment

  1. […] Instagram. À chaque fois, c’est la même rengaine… Sur Instagram, les hashtags permettent de réaliser plusieurs actions. Faire passer un message, récolter plus de j’aime/commentaires ou encore agrandir sa communauté, font partie du top 3 de leurs atouts. Mais tous les hashtags ne sont pas toujours utilisés à bon escient, surtout quand derrière, il y a la possibilité de faire grossir son nombre d’abonnés. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.