Press "Enter" to skip to content

Tibo InShape, Sundy Jules et Enzo auraient bien été payés pour promouvoir le SNU

YouTube. Aucun #ad à l’horizon et pourtant… Depuis plusieurs jours, un partenariat est très décrié sur les réseaux sociaux. Sundy Jules, Enzo Tais-Toi ou encore Tibo InShape ont été approchés par le gouvernement pour faire la promotion du service national universel (SNU). Ce programme est destiné aux jeunes et dure un mois durant lequel toutes sortes d’activités sont organisées.

Les deux premiers influenceurs ont réalisé des stories pour promouvoir ce programme mis en place par Emmanuel Macron. “Guys je viens vous parler d’un truc trop, trop stylé, c’est le SNU […] Vous pouvez partir pendant 2 semaines loin de chez vous, avec des gens que vous ne connaissez pas […] là-bas t’as plein d’activités, énormément de choses”, détaille ainsi Sundy Jules.

Quant à Enzo Tais-toi, il vante « une expérience inédite autour des valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité. C’est un moment où vous allez pouvoir apprendre, comprendre les valeurs du pays, les vivres et surtout échanger, c’est le plus important, avec d’autres personnes ». Tout deux se rejoignent sur plusieurs points: le SNU est génial mais ils n’y ont jamais participé.

Payé mais sans savoir combien

Concernant Tibo InShape, c’est avec une vidéo YouTube en immersion que l’influenceur met en avant ce programme à destination des jeunes. “Aujourd’hui les gens nous sommes en Guyane et plus précisément dans la pampa! Dans cette vidéo, je vais suivre des jeunes qui font le SNU, ça veut dire le Service national universel”, raconte le vidéaste dès les premières minutes de la vidéo. Le contenu a été publié le 12 juillet, dure plus de 20 minutes et a été visualisé plus d’un million de fois.

Une grosse audience qui sert directement au gouvernement. Mais à aucun moment il n’est précisé qu’il s’agit d’un partenariat et si Tibo InShape a été payé pour réaliser la vidéo. Pourtant, ça semble être le cas. Selon des informations révélées par Slate, le YouTubeur a touché un cachet pour tourner le contenu. Le Ministère de l’Education n’a cependant pas communiqué sur le montant réel. Concernant Sundy Jules et Enzo Tais-Toi, leurs vidéos faisaient clairement pensés à un spot publicitaire sans pour autant qu’ils ne le mentionnent.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.