Patreon donne 4 conseils aux influenceurs pour vivre avec les algorithmes sur les réseaux sociaux

Patreon donne 4 conseils aux influenceurs pour vivre avec les algorithmes sur les réseaux sociaux

Social media. En août dernier, certains créateurs avaient osé se soulever contre Instagram. La raison? Ils en avaient marre de voir le réseau social mettre à jour ses algorithmes et vouloir à tout prix que la plateforme ne montre plus les photos au profit de la vidéo. Une critique qui, pour la première fois, a fait reculer l’application. Malgré leur dépendance aux réseaux sociaux, les créateurs de contenu ne manquent pas de dire tout haut ce qu’ils pensent. C’est ce que révèle une nouvelle étude menée par Patreon. 1500 influenceurs présents sur le site, mais pas seulement, ont bien voulu répondre aux questions.

L’ensemble du questionnaire portait sur un sujet en particulier: les algorithmes des réseaux sociaux, pour comprendre les grandes problématiques rencontrées par les créateurs de contenu. Les chiffres sont parlants. 73% des personnes interrogées n’aiment pas les algorithmes. 70% des créateurs de contenu estiment que les réseaux sociaux les bernent. Ils citent notamment Instagram, Facebook et YouTube. Mais, 60% d’entre eux ne peuvent pas s’en passer. Il s’agit d’une de leur source principale de revenus. Difficile donc de faire sans. Alors, comment faire pour éviter cette dépendance?

influenceurs

Quels sont les conseils de Patreon pour les influenceurs?

Patreon leur a demandé de réfléchir à des pistes de réflexion. La première, et elle ne va pas vous étonner, est de diversifier sa présence sur les plateformes. 75% des créateurs de contenu interrogés aimeraient pouvoir être présents à plusieurs endroits, mais ils sont freinés par les algorithmes qui leur dictent quoi faire. Le second conseil est donc d’être plus malin. « Au lieu de modeler votre créativité pour qu’elle corresponde à ce que veulent les algorithmes, vous pouvez choisir stratégiquement où poster afin que ces plateformes fonctionnent pour vous à long terme », indique Patreon.

Le troisième conseil est de décliner un même concept sous plusieurs formes. De cette manière, un sujet similaire pourra être abordé sur une première plateforme, puis une seconde, mais en publiant un contenu différent. Encore une fois, choisir une publication plutôt qu’une autre pour un réseau social va dépendre de plusieurs critères: attente de la communauté, tendance sur l’application… De cette manière, Patreon estime que les créateurs de contenu vont pouvoir publier à un rythme régulier. 75% des influenceurs interrogés se sentent défavorisés par l’algorithme s’ils ne se sont pas assez présents.

Enfin pour terminer, laisser l’algorithme vous mettre en avant pour espérer toucher une communauté plus grande, n’est pas la meilleure des solutions. Patreon propose de collaborer avec d’autres créateurs de contenu. « Au lieu de laisser votre croissance aux applications, envisagez d’élargir votre audience d’une manière plus naturelle: par la collaboration« , précise le site.

Les algorithmes ne plaisent pas aux influenceurs, mais ils ne peuvent pas faire sans eux. Alors, autant qu’ils trouvent un moyen de mieux vivre avec!

Découvrez l’ensemble de l’étude juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.