Depuis son accouchement, Coucou les girls ne cesse de perdre des abonnés sur Instagram, voici pourquoi

Depuis son accouchement, Coucou les girls ne cesse de perdre des abonnés sur Instagram, voici pourquoi

Instagram. Depuis plus d’un an, Juliette Katz, alias Coucou les girls, a un nouveau sujet de discussion sur les réseaux sociaux: la maternité. Elle a fait vivre sa grossesse à sa communauté, ce qui lui a permis d’attirer de nouveaux abonnés sur son profil Instagram. Un sujet qui change de ce dont elle parlait habituellement. Jusqu’à présent, elle se moquait gentiment des influenceuses beauté. Mais depuis son accouchement, ces nouvelles personnes sont loin d’être bienveillantes avec elle. Ces utilisateurs ne recherchent qu’une seule chose: voir la tête du fils de la créatrice de contenu.

« Sur Instagram, [le nombre d’abonnés] baisse en ce moment. Depuis que j’ai accouché, ça baisse parce que les gens s’attendaient à voir mon fils », précise Juliette Katz au micro de Pauline Borja, hôte du podcast « Followers » de NRJ. Déçus donc de ne pas obtenir ce qu’ils souhaitent, ces abonnés s’en vont. Au total, ce sont près de 30.000 personnes qui se sont désabonnées au cours de ces derniers mois. Et évidemment, elles n’ont pas manqué d’expliquer pourquoi à la principale intéressée. « J’ai reçu des messages de nanas qui m’ont dit « tu ne nous respectes pas. Même pas une main ou un pied de ton enfant. Tu te rends compte, c’est égoïste de ta part », poursuit Juliette Katz.

Depuis son accouchement, son fils n’a jamais eu son moment de gloire sur les réseaux sociaux. Coucou les girls ne souhaite pas l’afficher et c’est pour une bonne raison. « Je n’ai pas envie qu’un jour il me dise « tu as fait ça, moi je n’étais pas ok. » J’en vois tellement des gens qui montrent leurs enfants. Je ne parle pas des ados, mais des enfants qui ont un téléphone tout le temps, du coup qui se regardent, qui se filment. Donc le rapport au narcissisme qui devient grandissant… c’est stop », conclut l’instagrameuse.

Son fils apparaît sur quelques contenus, mais son visage n’est jamais montré. Juliette Katz n’est pas la seule créatrice de contenu à agir de cette manière. Coline, de la chaîne YouTube « Et pourquoi pas Coline », n’a également jamais montré sa fille.

Écoutez le témoignage de Juliette Katz dans « Followers » juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.