Sur TikTok, les utilisateurs veulent aussi s’informer

Sur TikTok, les utilisateurs veulent aussi s’informer

TikTok. Une tendance apparaît aujourd’hui sur les réseaux sociaux, et notamment TikTok. Les entreprises se mettent à animer des comptes qui ont un seul but: informer tout en inspirant. On y retrouve alors de nombreux témoignages d’experts ou d’influenceurs. Des exemples de ce type, sont de plus en plus nombreux en France. Il existe « Break » de DCM Jennyfer ou encore « Rainbow Studio » de Merci Handy, sans oublier ces marques qui y pensent de plus en plus. Cette stratégie n’est pas anodine quand on regarde la dernière mise à jour du Digital Report de l’agence We Are Social.

Tout au long de l’année, l’équipe nous informe sur les grandes tendances des réseaux sociaux. Ces derniers mois, leur regard s’est notamment tourné vers TikTok. Dans la majorité des esprits, cette application est synonyme de divertissement. Comme sur Instagram ou encore sur YouTube, un petit changement est à noter. Les utilisateurs se connectent aux applications pour s’informer. 4 personnes sur 5 sont dans cette situation. Ils sont deux fois plus susceptibles d’ouvrir une application plutôt qu’un journal ou un magazine. « Les femmes sont particulièrement susceptibles de se tourner vers les plateformes sociales pour obtenir des informations, puisque près de six femmes sur dix interrogées déclarent utiliser les réseaux et les messageries pour s’informer. À peine une femme interrogée sur cinq déclare lire des journaux et des magazines papier », précise l’équipe dans son post de blog. « Au niveau mondial, le RISJ indique que 57% des adultes utilisent les médias sociaux pour découvrir et s’informer ».

Vers quelles plateformes ces utilisateurs se tournent-ils pour s’informer? Le premier réflexe semble d’ouvrir un site appartenant à Meta, Facebook, WhatsApp ou encore Instagram. Sur cette dernière plateforme, de nombreux comptes ont vu le jour ces derniers années pour informer au quotidien les utilisateurs, prenant en exemple le travail mené par Hugo Décrypte. C’est ensuite YouTube qui est ouvert pour chercher une information. TikTok est certes un peu loin derrière, mais We Are Social note que les personnes inscrites se tournant vers ByteDance pour s’informer a presque doublé depuis l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.