Pour lutter contre le cyberharcèlement, France Televisions s’associe à plusieurs influenceurs

Pour lutter contre le cyberharcèlement, France Televisions s’associe à plusieurs influenceurs

Influence marketing. 45% des enfants ont déjà subi du cyberharcèlement par jalousie et vengeance. Ce chiffre provient d’une étude publiée à la fin de l’année 2021, réalisée par la Caisse d’Épargne en partenariat avec l’association e-Enfance. Plus de 1200 enfants ont été interrogés à ce sujet. Véritable fléau, le cyberharcèlement a poussé la créatrice de contenu Mavachou à se donner la mort en décembre dernier.

Pour lutter contre cette pratique, France Televisions a dévoilé le jeudi 17 février, une vaste campagne mise en avant sur Instagram. Baptisée « Aime sans haine », elle a pour objectif de sensibiliser sur le cyberharcèlement et ses conséquences. Le but est également de donner de la visibilité à l’association e-Enfance et de permettre aux victimes de trouver une oreille attentive vers qui se tourner. Le numéro d’appel 3018 est inscrit dans chaque prise de parole.

Le cyberharcèlement, un sujet qui parle aux influenceurs

Pour ce projet, de nombreux influenceurs ont été sollicités. Lola Dubini, Juju Fitcats, les parodies Bros, Fukay, Ana Godefroy et Romy font partie de ceux qui vont relayer la campagne sur leurs comptes. À leurs côtés, des artistes et autres personnalités ont été activés. Leurs contenus seront à retrouver via le même hashtag. « Le mouvement s’appuie sur le hashtag #AimeSansHaine et deux emojis (un coeur noir et une larme) à utiliser comme un signe de ralliement, un signal d’alarme, à partager massivement sur les réseaux sociaux. Un challenge #AimeSansHaine sur TikTok et une collection #AimeSansHaine sur france.tv proposant des programmes sur le cyberharcèlement complètent le dispositif », indique France Télévisions dans un communiqué.

Pour reconnaître plus facilement le ralliement de ces personnalités au projet de France Televisions, un sweat leur a été envoyé. De couleur grise, deux emojis ont été dessinés à gauche. Il s’agit d’un coeur noir et d’une larme. « Vous avez pu remarquez ces deux émojis, coeur noir et larmes. C’est le symbole d’un grand mouvement collectif lancé par France Televisions pour lutter contre le cyberharcèlement », explique la jeune chanteuse Valentina dans l’une de ses stories Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.