Press "Enter" to skip to content

L’instagrameuse Douze Fevrier est « trop fière » de sa collection avec Pimkie

Influence marketing. « Le match cool et responsable ». Son combat devient de plus en plus visible. Alors que Julie Bourges, alias, Douze Février, vient de réaliser sa troisième couverture de magazine, l’instagrameuse a décidé de faire passer ses messages d’acceptation de soi autrement. Ce lundi 10 mai, elle a présenté sa collection capsule réalisée avec Pimkie. « Je suis trop fière, vous ne pouvez pas imaginer. Puis Pimkie, c’est mon enfance, mon adolescence, c’est ouf », précise-t-elle en story sur Instagram.

Avec l’enseigne, Julie Bourges a imaginé différents modèles qui correspondent à ses valeurs et engagements. « Pouvoir bosser avec eux sur une collection plus écologique et responsable à base de matières recyclées… C’est une fierté », écrit-elle en légende de son post sur Instagram. Douze Février propose ainsi à sa communauté 6 looks différents avec plus d’une dizaine de pièces pour cette première collection capsule.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie Bourges 🦂 (@douzefevrier)

Des cicatrices affichées fièrement en ligne

Il est ainsi possible de retrouver des tee-shirts, une robe, un ensemble avec un top et un short, un foulard, un jean, des baskets ou encore un haut en forme de bandeau. Les prix oscillent entre une dizaine d’euros jusque 35,99 euros pour les pièces les plus chères, notamment les jeans. Cette première collaboration n’est que le début du programme. « Il y a quelques semaines on recevait Julie pour lui faire découvrir Pimkie positive, nos petits et grands pas pour une mode plus durable. Et on vous a préparé plein de trucs super cools ensemble de la mode, des interviews, des jeux-concours… », confie Pimkie sur son compte Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pimkie (@pimkie)

De son côté, Julie Bourges se dit fière de cette première collection. Elle l’est d’autant plus quand elle voit qu’aujourd’hui des cicatrices sont affichées sans honte ni aucune retouche sur des sites de mode. « Est ce qu’en 2013 c’était possible de voir des cicatrices comme ça sur des sites Internet de mode? Jamais de la vie! », analyse-t-elle sur ses réseaux sociaux.

Les pièces sont disponibles en ligne et seront à retrouver prochainement en magasin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.