Press "Enter" to skip to content

Les chiffres à calculer lors d’une campagne d’influence marketing

Marketing d’influence. Taux d’engagement, taux de sponsorisation, taux de rétention… Sans en avoir l’air, le marketing d’influence permet d’avoir accès à de nombreux KPIS et autres données chiffrées. Mais si l’on n’y connaît franchement rien, on s’y perd assez rapidement…

Comment savoir si l’influenceur identifié est pertinent pour notre communication? Comment savoir si une campagne de marketing d’influence à fonctionner? Avec le développement du métier de créateur de contenu, de nombreuses marques souhaitent investir dans leur travail mais ne comprennent pas quels chiffres sont à prendre en compte, ce que révèlent certaines données. Pour les aider à y voir plus clair, l’agence de marketing d’influence Reech vient de publier une nouvelle infographie. Elle « permettre aux annonceurs d’identifier rapidement les critères essentiels au déploiement d’une campagne de marketing d’influence efficace ».

Taux d’engagement, taux de portée, répétition…

Avant de commencer une collaboration, l’agence rappelle que différents éléments sont à prendre en compte. Le nombre d’abonnés, de like, de commentaires, le trafic… sont des indicateurs clés pour les annonceurs. Ces chiffres leur permettent de connaître le taux d’engagement d’un créateur de contenu. Un « KPI central du marketing d’influence » d’après Reech. En effet, avant de payer une publication sur les réseaux sociaux, il faut dans un premier temps s’assurer que sa communication aura la portée espérée vers la cible adéquat. Attention donc aux créateurs de contenu qui achètent leurs followers, j’aime, commentaires et vues sur les stories.

Une fois l’influenceur trouvé et la publication mise en ligne, les équipes marketing peuvent avoir accès à différentes données chiffrées. Pour cela, Reech conseille de faire quelques calculs. Cela va permettre de savoir quel a été le taux de portée, c’est-à-dire le nombre de personnes touchées par la campagne. Il est aussi possible de connaître le taux d’engagement spécifique de la publication ou encore la répétition moyenne du message, entraînant sa mémorisation.

Avec cette infographie, Reech veut donner « une lecture simple et immédiate des items clés ». « La vocation de notre pense-bête est avant tout d’être pédagogique et de proposer des clés de lecture compréhensibles de manière instantanée », précise Guillaume Doki-Thonon, co-fondateur et CEO de l’agence Reech.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *