Press "Enter" to skip to content

Après le Black Friday, EnjoyPhoenix veut « éveiller les consciences »

Black Friday. « Je me déconnecte pour la planète ». Ce vendredi 29 novembre, se tenait le Black Friday. Cette journée est synonyme de promotions à foison sur les sites Internet du type Amazon mais aussi en boutique. Depuis quelques années, les créateurs de contenu en France multiplient les recommandations de bons plans en réalisant de l’affiliation. Ils partagent ainsi leurs coups de coeur en mettant des liens affiliés pour permettre à leur communauté de trouver le produit plus facilement. En 2019, certains ont décidé de mettre en avant les codes promos à connaître pour des faire des économies, d’autres de faire des hauls sur YouTube ou encore de ne pas participer du tout.

Les YouTubeuses Margaux Tips, YouMakeFashion ou encore Mademoiselle Sooz ont profité de ce moment qui pousse à la surconsommation pour sensibiliser leur communauté face à cette « journée noire pour la planète ». Sur Instagram, elles ont toutes les trois partagé une même photo avec écrit « Je me déconnecte pour la planète ». Leurs eshop ont soit fermé, comme ça a été le cas pour Healthie Hour du côté de YouMakeFashion, ou n’a fait aucune promotion, comme Rezine avec Mademoiselle Sooz.

View this post on Instagram

#JeMeDeconnectePourLaPlanete ! Pas de bons plans Black Friday aujourd’hui. J’ai fermé mon eshop healthie HOUR (idée piquée à @camif_fr pour sensibiliser à une consommation plus raisonnée, le Black Friday étant une journée noire pour l’environnement). J’ai changé ma photo de profil, vous pouvez en faire de même si vous soutenez ce mouvement (l’image est en story il suffit de faire une copie écran😘). Je réalise amplement que des codes promos j’en partage malgré tout toute l’année. J’ai décidé de ne pas soutenir le Black Friday mais il ne s’agit ici que d’une petite semaine. Pas évident avec mon métier c’est vrai. Des marques me sollicitent et je prends un plaisir immense à partager mes bons plans. Mais plus que jamais je choisis ce dont je vous parle ou non, je ne travaille qu’avec des marques qui me ressemblent et surtout je me questionne sur mon métier chaque jour. Mes envies évoluent avec mes valeurs et ce mouvement que je soutiens cette semaine est un petit geste💪🏻 (collaboration)

A post shared by Margot (@youmakefashion) on

View this post on Instagram

« Allez-vous faire le Black Friday ? » On nous a interrogé à de nombreuses reprises sur les promotions que nous allions mettre en place pour le Black Friday. Dans une ère où la situation environnementale est prioritaire et où il est devenu indispensable d’économiser nos ressources, on ne peut que s’interroger sur la légitimité d’une telle journée. On ne peut pas d’un côté vouloir baisser les émissions de gaz à effet de serre et d’un autre livrer plus d’un million de colis au lendemain du Black Friday. Chez REZINE, nous ne participerons donc pas à ce vendredi noir pour la planète 🌎 car nous ne souhaitons ni surproduire juste pour l’occasion, ni vous pousser à surconsommer en vous créant des besoins artificiels. Depuis le début de l’aventure, nous avons le souci de limiter au maximum notre impact environnemental, de produire localement, du tissu à la façon, et de pratiquer des prix justes, qui rétribuent équitablement chaque maillon de la chaine, qu’ils soient modéliste, imprimeur, façonnier ou logisticien. Ces prix justes et nos marges rendent impossible de pratiquer des promotions de -50% ou -70%. Le site sera donc fermé ce vendredi, invitant chaque visiteur/client à s’interroger sur la pertinence de cette journée et sur nos modes de consommation. Merci à tous 🙏 #makefridaygreenagain

A post shared by REZINE (@rezineparis) on

EnjoyPhoenix n’a pas « passé un bon moment »

Une autre influenceuse a décidé de sensibiliser à sa manière ses abonnés face à cette « journée noire ». EnjoyPhoenix a publié une vidéo d’un haul friperie le 29 novembre alors qu’une partie de ses collègues montraient en image leurs coups de coeur du Black Friday. Avec ce contenu, Marie Lopez a voulu prouver qu’il était possible de se faire plaisir ailleurs que dans les magasins de fast fashion.

Pour que son message soit bien compris, la YouTubeuse est revenue le samedi 30 novembre en story sur Instagram. Pendant une dizaine de minutes, EnjoyPhoenix a raconté son ressenti après avoir vu les contenus spécialement conçus pour cette journée de la part d’autres influenceurs. « Je n’ai pas très bien dormi, je n’ai pas passé un très bon moment hier et aujourd’hui non plus, débute-t-elle les larmes aux yeux. Je voulais me servir de mon audience encore une fois pour envoyer des messages intelligents et différents et peut-être éveillé une discussion et les consciences ».

Marie Lopez a été sidérée de voir à quels points les Américains surtout ne prenaient pas conscience de l’impact qu’avait cette journée. Ils en ont oublié la planète: les services de livraisons délivrent des millions de colis ce qui pollue, la confection des produits est aussi une source de pollution et ils poussent à la surconsommation. « Je suis tellement triste de regarder ça. Je ne vais pas pleurer mais ça me rend ouf de voir des gens qui n’ont aucune conscience de voir ce qui est en train de se passer. Ça me rend malade », se confie EnjoyPhoenix. Pour sa part, la créatrice de contenu a décidé de ne plus suivre ces YouTubeurs qu’elle apprécie pourtant.

Vers un (non) Black Friday en 2020?

Avant d’essuyer les premières critiques, l’influenceuse a bien précisé tout au long de son discours qu’elle n’était pas parfaite. Marie Lopez prend notamment l’exemple de sa collaboration avec Stradivarius, un partenariat d’un an accepté avant toute cette remise en question de son mode de vie. Les trois autres instagrameuses citées plus haut ont elle aussi dû faire face à des commentaires après avoir avoué ne pas participer au Black Friday. « Difficile de s’engager. La journée hier a été très lourde en messages, en échanges et aussi en acharnements. Je suis fatiguée de me justifier mais être imparfaite en de nombreux points ne me fera pas arrêter de me poser des questions et essayer de changer (petit à petit) », concluait YouMakeFashion le lendemain du Black Friday.

Capture d'ecran de la story de YouMakeFashion.
Capture d’écran de la story de YouMakeFashion.

À côté de ces prises de position, certains influenceurs ont partagé comme les années précédentes des promotions à foison. D’autres, comme Léna Situations, n’en ont choisi que quelques uns pour éviter de noyer leur communauté sous les codes promos. Comment l’événement se déroulera-t-il l’an prochain?

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.