Pour s’informer, 1 jeune sur 3 fait confiance à ce qu’il voit sur les réseaux sociaux

Pour s’informer, 1 jeune sur 3 fait confiance à ce qu’il voit sur les réseaux sociaux

Social media. Les fake news sont un fléau qui a du mal à se faire éradiquer. Sur les réseaux sociaux, le nombre grandissant d’utilisateurs fait qu’il est de plus en plus compliqué pour les plateformes de pouvoir supprimer un contenu qui peut poser souci. Sauf que l’impact sur les personnes qui visionnent peut parfois être bien plus important qu’on ne le croit. C’est ce que montre la dernière étude menée par l’Ifop pour la Fondation Jean Jaurès. Elle porte sur la mésinformation scientifique à l’ère des réseaux sociaux.

Pour dresser le tableau de la situation, plus de 2000 personnes ont été interrogées. Plus de 1000 sont âgés entre 11 et 17 ans. Les 900 restants ont entre 18 et 24 ans. Les vérités alternatives, les contre-vérités ou encore leur rapport à l’occultisme et aux para-sciences ont été mesurés dans cette étude. Une dernière partie a été consacrée aux réseaux sociaux et à la manière dont les jeunes s’y informent. Pour 69% des personnes interrogées, les applications constituent la première source d’informations. La presse (le JT ou encore la presse en ligne) n’arrive qu’à partir de la 6e place.

TikTok, une source fiable pour ces jeunes?

Même si les réseaux sociaux restent une source d’informations, ces jeunes utilisateurs prennent néanmoins une certaine distance avec ce qu’ils voient en ligne. Ils sont seulement 4% à faire « très confiance » aux données qu’ils peuvent lire ici et là. 46% des répondants n’ont pas vraiment confiance en ce qu’ils lisent. Au total, seul un jeune sur 3 adhère à ce qu’il voit, en particulier celui qui croit en la contre-vérité.

Par ailleurs, le nombre d’abonnés d’un profil sur un réseau social est un gage de fiabilité pour les utilisateurs interrogés. Plus un créateur de contenu a de followers, plus ce qu’il dit est supposé vrai. 41% des utilisateurs de TikTok ont l’idée qu’ »un créateur de contenus/influenceur qui a un nombre important d’abonnés a tendance à être une source fiable » indique le rapport. On y apprend aussi que TikTok est utilisé comme un moteur de recherche pour trouver l’information que l’on désire.

Vous pouvez télécharger l’intégralité de cette étude juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.