Comment les influenceurs sont-ils perçus par les Français en 2023?

Comment les influenceurs sont-ils perçus par les Français en 2023?

Influence marketing. C’est le rendez-vous de chaque début d’année dans le secteur du marketing d’influence. La plateforme spécialisée Reech a dévoilé le 12 janvier, son étude annuelle. Dans ce document, l’équipe revient sur l’année écoulée, sur le rapport des influenceurs avec les marques et sur les évolutions du secteur. Pour cette septième édition, Reech a décidé d’innover en donnant la parole à un panel de consommateurs. « Nous avons interrogé un panel représentatif des consommateurs français, utilisateurs des réseaux sociaux », se targue Reech dans un mail.

Ces personnes interrogées ont ainsi pu donner leur avis sur plusieurs points. Le premier concerne la perception qu’ils ont des personnalités du web. Avant toute chose, un créateur de contenu est pour 27% des sondés, une personne qui fait de la publicité. Ils sont la moitié à penser que les créateurs gagnent de l’argent grâce aux applications. Dans un second temps, créateur de contenu est synonyme de partage d’une information sur les réseaux sociaux. Enfin, en troisième, il s’agit, pour 12%, d’une personne qui partage sa vie, ses passions et ses avis en ligne. 14% des personnes interrogées distinguent un créateur de contenu et un influenceur.

Ici, une distinction a été faite entre les termes influenceurs et créateurs de contenu. Le premier est utilisé par un grand nombre pour parler de l’ensemble des utilisateurs qui gagnent leur vie via des partenariats sur les réseaux sociaux. Le second terme désigne quelqu’un qui imagine un contenu dédié pour les plateformes de partage.

Pourquoi suit-on des influenceurs sur les réseaux sociaux?

Une majorité des personnes suivent des influenceurs pour une raison bien précise. Elles apprécient leurs contenus et les thématiques dont elles parlent. Ce n’est la seule raison qui pousse ces utilisateurs à s’abonner à un compte. Ils sont suivis par 57% des sondés parce qu’ils proposent un contenu divertissant. 51% parce qu’ils apprennent des choses et informent. À contrario, il arrive régulièrement que des abonnés arrêtent de suivre une personnalité. Les raisons sont simples: 55% à cause de la désinformation et le partage de fake news, 51% parce qu’ils poussent à la surconsommation ou encore 27% si les créateurs font trop de partenariats. « Plus de la moitié des utilisateurs est convaincue que les influenceurs ont le pouvoir et le devoir d’agir pour un monde plus durable », a indique Guillaume Doki-Thonon, cofondateur de Reech lors du petit déjeuner de présentation de l’étude.

D’après Reech, la France compte aujourd’hui environ 150.000 créateurs de contenu. 500 influenceurs sont issus de la télé-réalité.

Retrouvez l’ensemble de l’étude de Reech sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.