Lionel Messi et Cristiano Ronaldo avec Louis Vuitton, un exemple à suivre sur les réseaux sociaux ?

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo avec Louis Vuitton, un exemple à suivre sur les réseaux sociaux ?

Social media. En fin d’année dernière, la Coupe du monde 2022 a mis une nouvelle fois sur le devant de la scène des footballeurs. Mais ça n’est pas le seul événement qui leur a donné une belle visibilité. Au mois de novembre, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo partagaient une même image sur Instagram. On les voit alors en pleine partie d’échecs, pour une campagne de communication de Louis Vuitton. Si cette photo ne vous a peut-être pas marqué, elle a été plus que surprenante pour de nombreux utilisateurs. En l’espace de 24h, ces deux publications sont devenues l’un des clichés les plus likés de la plateforme.

À ce jour, elles réunissent 33 millions et 43 millions de j’aime. De quoi donner une belle visibilité à Louis Vuitton. Et aussi de quoi inspirer d’autres marques à avoir recours aux sportifs pour leur communication. Avec l’arrivée des Jeux Olympiques 2024, on va devoir s’attendre à voir de plus en plus de collaborations de ce type. C’est le constat que fait Sortlist, la plateforme de mises en relation avec des agences. L’équipe estime que les annonceurs vont essayer « de capitaliser sur l’engouement sportif du moment. » Mais est-ce que ça fonctionne à tous les coups? Sortlist a mené sa petite étude au moment de la Coupe du monde.

L’équipe Sortlist est partie d’une problématique: les athlètes augmentent-ils vraiment l’engagement d’une marque
sur Instagram? Voici quelques grands enseignements tirés de cette analyse:

  • L’alimentation et les boissons restent le secteur où la plupart des marques ont un engagement plus élevé dans leurs posts avec des athlètes que dans leurs posts sans athlètes. Barilla remporte la palme de l’engagement, avec un taux qui augmente de 71% grâce à Roger Federer et Coco Gauff.

  • Les marques de luxe, en revanche, sont loin de ce résultat: Rolex, Bovet, Maurice Lacroix, Louis Vuitton et Armani enregistrent des taux d’engagement négatifs (entre -1% et -0,05%) quand elles publient des posts avec des athlètes.

  • Les marques de finance et de crypto qui font appel à des athlètes obtiennent un taux d’engagement plus élevé dans leurs publications, allant de 14% à 100%.
  • Les marques d’hygiène sont les principaux acteurs du sponsoring. Plus de 30% des marques analysées sont issues de ce secteur et parrainent certains des plus grands noms du sport.

Vous pouvez retrouver davantage d’informations au sujet de cette étude ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.