Pour lutter contre le harcèlement des streameuses sur Twitch, ce vidéaste a eu une idée

Pour lutter contre le harcèlement des streameuses sur Twitch, ce vidéaste a eu une idée

Twitch. Depuis la ZEvent 2021, la streameuse française Ultia subit un harcèlement en ligne quotidien. Dans une interview accordée à Mediapart au début de ce mois de décembre, elle raconte l’enfer que cette vague de haine a comme conséquence sur son travail et sa vie. Pour faire en sorte que cela cesse, la créatrice de contenu a décidé de porter plainte. « J’ai l’impression que c’est infini et que ça ne se terminera jamais. Les équipes de Twitch attendent de la part des streamers que le tchat soit modéré, mais c’est une attente pas une obligation. Je trouve cela tellement grave », précise-t-elle.

Pour tenter de mettre fin à ce problème, la plateforme a déployé un nouvel outil, baptisé « le bouclier ». Présent dans le chat, il est possible de modérer les messages reçus. Mais est-ce que ça sera suffisant? Pour faire comprendre que ce harcèlement en ligne n’est pas tolérable, des streamers comme Amine ont déjà pris la parole lors de lives. Récemment, c’est Billy qui a fait de même face à sa communauté, et il est allé un peu plus loin. Le créateur de contenu a proposé une solution pour faire en sorte que les streameuses ne soient plus victimes de messages haineux, sexistes et autres.

Des streamers d’accord pour lutter contre le harcèlement de cette manière

Il propose aux vidéastes femmes de lui faire parvenir le pseudo des personnes bloquées et de communiquer cette liste à d’autres streamers. « Il y a des gars qui sont odieux sur le stream de meufs et qui sont tous gentils sur mon stream, ou le stream d’Amine ou le stream de je sais pas qui. Et ça c’est une double facette que je n’aime pas du tout. Le but c’est qu’en gros toute la block list de ces streameuses là elle soit communiquée sur un Discord avec tous les streamers et streameuses qui veulent faire partie du truc. Cette block list, il faut qu’on l’applique tous sur tous nos streams », indiquait-il lors d’un live sur Twitch. Il sait pertinemment que le problème ne sera pas réglé, mais espère que ça puisse faire changer un peu les choses.

Des streamers comme Jean Massiet sont partants. La streameuse spicyhoney_ a quant à elle expliqué avoir déjà partagé sa block list avec d’autres. « Koumo l’a fait chez moi et ça a permis d’afficher certains cas qui se comportent totalement normalement chez lui… C’est une très bonne idée », écrit-elle sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.