Comment avec les liens d’affiliation, les influenceurs monétisent leurs contenus durant les fêtes de fin d’année

Comment avec les liens d’affiliation, les influenceurs monétisent leurs contenus durant les fêtes de fin d’année

Social media. Ce mercredi 2 novembre, dans l’espace de l’Orangerie à l’hôtel Hoxton en plein Paris, l’application LTK avait donné rendez-vous à une bonne vingtaine d’influenceurs. Ces créateurs français ont été triés sur le volet. Ils s’appellent June Sixty-Five, Théo et Rémy ou encore Lodoesmakeup et ont tous une particularité. Ils évoluent dans le secteur de la mode, de la beauté et apprécient mettre en avant les décorations qu’ils achètent ici et là. Leurs profils est intéressant pour la plateforme américaine spécialisée dans les liens d’affiliation.

LTK, anciennement appelée RewardStyle et Liketoknowit, a été imaginée en 2011 par Amber Venz Box, une influenceuse américaine. Elle cherchait à l’époque, un moyen de monétiser son blog lorsqu’elle partageait ses tenues. Le principe est entièrement centré sur l’affiliation. Les influenceurs reçoivent une commission dès que les utilisateurs passent par leur lien et achètent. Plus de 10 ans après son lancement, la plateforme débarque en France et compte bien s’imposer comme l’outil indispensable pour aider les créateurs de contenu à monétiser leur travail sur les réseaux sociaux.

La bonne stratégie à adopter avec les liens d’affiliation

Ce 2 novembre donc, une poignée d’entre eux ont été conviés à un petit-déjeuner. L’objectif pour Jade Amri, directrice France des partenariats créateurs, était de leur présenter l’application et les bénéfices qu’ils peuvent en tirer. « Je vais vous expliquer comment générer plus de revenus sur les réseaux sociaux via LTK », précise-t-elle d’emblée. Sa présentation débute par les dates clés à avoir en tête: le single day, la cyber week ou encore les fêtes de fin d’année. Tous ces rendez-vous sont l’occasion pour les influenceurs présents dans la salle de multiplier la présence de liens d’affiliation dans leurs contenus. « Il y a énormément de personnes qui, durant ces périodes, cherchent à acheter avec des promotions« , indique Jade Amri.

De nombreux produits peuvent être mis en avant, mais selon la période, certains fonctionnent plus que d’autres. D’après une analyse menée par l’équipe marketing de l’application, les produits de maquillage avec des paillettes, les pulls ou encore les canapés font partie des meilleures ventes l’an passé. Pourquoi? Parce que durant les fêtes, on veut briller de mille feux et que juste avant, on cherche à s’offrir des cadeaux d’une certaine valeur en utilisant les remises trouvées sur les réseaux sociaux. « Quand vous mettez des liens, pensez à ce que veulent les acheteurs ».

Pour ces créateurs de contenu, la stratégie ne s’arrête pas là. Sur LTK, les commissions perçues grâce aux ventes sur l’application varient d’une marque à une autre. « Quand on partage des liens, l’idée est de réfléchir à celui qui est le plus intéressant pour vous », confie Jade Amri. Les créateurs doivent donc réfléchir au site où est vendu le produit et positionner un lien qui renvoie vers celui où la commission est plus haute. De cette manière, ils peuvent espérer avoir recevoir une rémunération plus importante si certains de leurs abonnés achètent via leurs liens.

Instagram, TikTok, YouTube et les liens d’affiliation

En plus de réfléchir à quel lien mettre en avant, les créateurs de contenu doivent également savoir où les positionner sur les réseaux sociaux. Jade Amri a pris plusieurs exemples d’influenceurs présents dans la salle pour partager les meilleurs conseils. Par exemple sur Instagram, c’est le duo Théo et Rémy qui sont les bons élèves. Ils ont réalisé des stories à la Une avec les liens d’affiliation renvoyant vers les produits qu’ils portent. De cette manière, les utilisateurs ont la possibilité de les retrouver plus facilement durant des semaines. De leurs côtés, le duo d’influenceurs a la possibilité de vendre sur une période plus longue. La directrice France des partenariats créateurs propose également « de créer des Reels, car c’est un contenu qui fonctionne très bien aujourd’hui. Ensuite, repartagez-le en stories avec les liens LTK ».

Pour la partie YouTube, Jade Amri estime que de poster entre 1 et 2 vidéos par semaine est un bon rythme. Les liens d’affiliation sont visibles dans la partie description. Côté TikTok, c’est chez Doris Blanc pin qu’il faut regarder. La créatrice de contenu a mis un lien dans sa biographie renvoyant vers ses différents réseaux sociaux et vers sa boutique LTK. De cette manière, ses abonnés retrouvent facilement l’endroit où elle a acheté les produits qu’elle utilise. Autre conseil de l’application: « les TikTok les plus courts génèrent le plus de vente: entre 21s et 34s ».

D’une année sur l’autre, les tendances évoluent. En 2022, l’équipe de LTK a noté des recherches et des attentes plus importantes concernant la mise en avant de petites entreprises ou de produits éco-responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.