Pour le ZEvent 2022, ZeratoR contraint de changer d’association

Pour le ZEvent 2022, ZeratoR contraint de changer d’association

Événement. Pour cette édition 2022 de la ZEvent, l’annonce de l’événement est loin de s’être passé comme prévue. Les heures qui ont suivi, de nombreuses personnes se sont questionnées sur le pourquoi du comment certains streamers très suivis n’y participaient pas. ZeratoR, l’organisateur de ce marathon caritatif, s’est alors expliqué sur Twitter. « Pour les streamers ne pouvant pas venir au ZEVENT, ne leur tombez pas dessus, on a envoyé la plupart des invitations le 4 mai pour être exact. Quand c’est un problème de planning, c’est pas de chance« , précisait-il alors sur les réseaux sociaux.

C’est loin d’être la seule critique à avoir pointé le bout de son nez. Pour cette nouvelle édition, les streamers devaient lever des fonds pour GoodPlanet. Mais l’association est notamment critiquée pour du greenwhashing, un point qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes. À la suite des interrogations de sa communauté, ZeratoR s’est dans un premier temps exprimé dans un live sur Twitch. « Notre rôle à nous est de confronter l’association, de demander des réponses claires et précises. Si elles ne nous conviennent pas, sachez que rien n’est immuable. On est encore à deux mois de l’événement. S’il y a des choses qu’on a pu découvrir, que les réponses de l’association ne nous conviennent pas, il est encore temps de faire les démarches pour pouvoir transformer le ZEvent », tenait-il à préciser.

Une décision à ne pas prendre à la légère, car des streamers avaient finalement refusé de participé à l’événement s’il soutenait GoodPlanet. Arkunir a par exemple écrit le 7 juillet sur Twitter, qu »il y a trois jours, j’ai appris en même temps que vous que l’association serait GoodPlanet, et après avoir mûrement réfléchi, échangé avec les organisateurs de l’événement, puis avec l’association, je préfère ne pas y participer. » Le même jour, Maghla réalisait une annonce similaire. « J’ai refusé par rapport à l’association qui ne me convenait pas ». La streameuse a cependant décidé de ne pas venir il y a deux mois, bien avant la polémique sur Twitter.

GoodPlanet se retire du ZEvent

Quelques jours plus tard, les organisateurs du ZEvent se rétracte. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, ils expliquent « avoir été extrêmement attentifs à tous vos retours depuis une semaine et nous avons lu chacun de vos tweets sans exception. Il est clair que l’association choisie cette année, ne vous a pas convaincus, mais aussi qu’aucune association citée dans vos réponses ne fait consensus ». De son côté, GoodPlanet a publié un communiqué de presse pour annoncer son retrait de l’événement.

« Parce que la cause écologique ne doit pas souffrir de polémiques inutiles, à l’heure où il est temps d’agir, nous avons décidé de nous retirer du ZEvent 2022. […] Que ça soit avec nous, ou avec d’autres, quelle que soit l’ONG ou les ONGs choisies, l’important est que l’écologie bénéficie du plus de de soutien possible », confie Albane Godard, Directrice Générale de la Fondation GoodPlanet dans une vidéo. Les principales remarques faites à la fondation depuis l’annonce de ce partenariat avec le ZEvent sont nombreuses: le possible soutien de Yann Arthus-Bertrand pour l’organisation de la Coupe du monde au Qatar, les liens de l’organisme avec des entreprises comme BNP Paribas ou encore Total et enfin son positionnement au sujet de la biodynamie.

Quelle association pour le ZEvent 2022 ?

Malgré ce changement de partenaire à moins d’une semaine de l’annonce, les organisateurs maintiennent le ZEvent. Il est toujours prévu à Montpellier pour le week-end du 10 septembre. Pour cette nouvelle édition, ZeratoR tient à ce qu’une cause qui lutte contre la préservation de l’environnement soit soutenue, « une cause qui nous concerne tous et dont l’importance n’est plus à démontrer. » S’il en est convaincu, il reste cependant confronter à une problématique: quel organisme choisir? « Aucune association citée dans vos réponses ne fait consensus. […] La réalité, c’est que l’association parfaite n’existe pas », écrit-il dans son communiqué de presse.

Alors, pour trouver la meilleure des solutions, il fait appel à sa communauté. Une liste de plusieurs associations va être partagée. « Nous allons fonctionner très différemment cette année et vous proposer une liste d’associations structurellement capables de gérer une telle somme. Après un vote, nous garderons vos cinq associations préférées, qui se partageront équitablement la somme ». Déjà, des associations prennent la parole sur les réseaux sociaux pour faire pencher la balance. Par exemple, Sea Shepherd a précisé qu’un don de 2 millions d’euros permettrait à l’équipe « d’acheter un bateau dédié à la protection de la vie marine en France et de financer 2 ans de missions. »

La liste des associations a été partagées le 10 juillet dans la soirée. Les utilisateurs ont une semaine pour en sélectionner cinq qui seront partenaires de la prochaine édition du ZEvent. Une vingtaine d’entre elles y figurent: WWF France, TERAGIR, Time for the planet, Zero waste France, Surfrider… Sur les réseaux sociaux, les organismes lancent des appels au soutien. « Si nous votons tous pour Time for the Planet, nous avons une chance d’être sélectionnés pour être accélérés par cet évènement incroyable! Et quand on dit « accélérés », il faut bien réaliser que ce genre de boost n’arrive qu’une seule fois dans la vie d’une structure », indique l’équipe dans un post sur LinkedIn. Rendez-vous dans quelques jours pour avoir le nom des associations qui se sont démarquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.