Les personnes âgées cartonnent sur TikTok avec trois sujets principalement

Les personnes âgées cartonnent sur TikTok avec trois sujets principalement

TikTok. Ils s’appellent Paulette, Pierrot ou encore Josette. Ils ont tous un point en commun en plus de leur âge, ce sont des personnes de plus de 60 ans. Il s’agit de créateurs de contenu sur TikTok. Leurs vidéos sont à prendre avec humour et elles cartonnent. Ils enregistrent pour la plupart des centaines de milliers de vues alors qu’ils ne correspondent pas du tout aux stéréotypes de TikTok. Jusqu’à il y a encore quelques mois, l’application de ByteDance était considérée comme un repère pour les adolescents et leurs déhanchés.

Aujourd’hui, le réseau social change de visage et vieillit. « Ces anciens de TikTok sont devenus des créateurs de contenu à succès dans le cadre d’un puissant phénomène contre-culturel dans lequel les personnes âgées contestent les stéréotypes de la vieillesse en embrassant ou même en célébrant leur statut de personne âgée », a déclaré le Dr Reuben Ng, auteur de l’article Not Too Old for TikTok: How Older Adults are Reframing Ageing, et professeur adjoint à l’université de Yale.

@mamie_et_math Les travaux avec mamie tiktok @surfacefrance #SurfaceForUs #SurfaceGo3 #sponsorisé ♬ son original – Mamie et math

Pourquoi les personnes âgées sont-elles sur TikTok?

Reuben Ng est à l’auteur de la première étude sur les personnes âgées sur TikTok. Le chercheur s’est demandé sur quels sujets ces dernières s’exprimaient. Pour en tirer des conclusions, il s’est penché sur l’analyse de plus de 300 vidéos. Un premier constat est rapidement fait: ces créateurs de contenu âgés sont principalement des femmes. Elles « résistent farouchement aux stéréotypes courants selon lesquels les femmes âgées sont passives, douces et faibles. Elles choisissent au contraire de se présenter comme féroces, voire grossières », précise-t-il.

Sur l’ensemble des contenus analysés, trois grands sujets sont les plus présents. Le premier, à 71%, concerne les stéréotypes liés à l’âge. À 18%, ce sont les mises en scène en train de « tourner en dérision les vulnérabilités liées à l’âge » qui arrivent en seconde position. En dernier, nous retrouvons des vidéos montrant des adultes âgés qui « dénoncent l’âgisme » à hauteur de 11%. Près d’une vidéo sur cinq analysée mettait en lumière les vulnérabilités liées à l’âge. Une sur dix dénonçait l’âgisme tant chez les jeunes que chez leurs aînés.

@mamie.antoineUne relation que je souhaite à tous d’avoir avec sa grand mère ❤️👵🏻♬ sonido original – Corona

En parlant de ce sujet sur TikTok, Reuben Ng y voit un moyen pour les personnes âgées de mettre fin aux préjugés les concernant chez les plus jeunes. « La force des préjugés anti-âge signifie que la participation des adultes plus âgés aux médias sociaux est vitale pour s’assurer que ces idées sur l’âgisme ne sont pas laissées sans réponse », écrit-il. En France, de nombreux comptes mettent en avant des personnes âgées plus qu’actives. On peut ainsi retrouver des comptes comme mamie et Math qui réunit presque 2 millions d’abonnés. Antoine et sa grand-mère partage quant à eux des recettes et des conseils à tout-va.

Ce vieillissement des utilisateurs n’est pas seulement visible sur TikTok. Selon des données publiés par Statista en juillet 2021, pour l’année 2020, 58% des personnes âgées entre 60 et 69 ans sont au moins sur l’une de ces applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.