Inciter à aller voter lors de la Présidentielle, est-ce le rôle des influenceurs?

Inciter à aller voter lors de la Présidentielle, est-ce le rôle des influenceurs?

Influenceurs. À la fin du mois de février, Instagram a dévoilé une campagne de marketing d’influence. Trois créateurs de contenu sont partis à la rencontre des jeunes dans la rue pour leur demander s’ils avaient l’intention d’aller voter. Est-ce véritablement le rôle d’un influenceur de parler politiquer? D’avoir ce rôle d’encourager les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales? Pour répondre à ces questions, la plateforme de marketing d’influence HypeAuditor a mené son enquête.

Dans le courant du mois de février 2022, l’entreprise a envoyé un questionnaire sur la politique, aux influenceurs français présents sur la plateforme (nous ne savons pas combien ont répondu exactement). L’objectif de cette étude était de comprendre ce qu’ils pensaient de la stratégie social media des différents candidats, mais aussi d’en savoir plus sur leur position durant cette campagne. Par exemple, 41% d’entre eux expliquent ne pas avoir été sollicités par un.e politique pour une collaboration. Pourtant, ils ne déclineraient pas l’invitation. Au contraire, pour 48% la réponse serait « non ».

Parler de la Présidentielle sur les réseaux sociaux? Ça fait baisser le taux d’engagement

S’ils ne souhaitent pas s’exprimer aux côtés d’un candidat, ils estiment cependant que leur rôle peut être important dans les prises de décision de leurs communautés. Plus de la moitié des répondants assurent ainsi que leur discours influencerait systématiquement les décisions de vote de leurs abonnés. Cette influence, ils préféreraient de loin la mettre à profit pour une autre action, comme celle d’aller voter. Ils sont 61% à estimer que c’est de leur devoir d’inciter les autres à se rendre à un bureau de vote en avril prochain.

Pour terminer, HypeAuditor leur a demandé sur quelles plateformes il est plus adéquat de parler de politique avec sa communauté. C’est Twitter qui arrive en tête (48%), devant YouTube (18%), Instagram (13%) et TikTok (11%). Mais parler de politique, même en période électorale, n’attire pas les foules. 29% des influenceurs interrogés ont remarqué une baisse de leur taux d’engagement lorsqu’ils s’exprimaient à ce sujet. 27% précisent qu’il est plus élevé. Cependant, la majorité (44%) ne voit pas de différences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.