LinkedIn fait la chasse aux faux comptes et autres spams

LinkedIn fait la chasse aux faux comptes et autres spams

LinkedIn. Avec l’utilisation grandissante de LinkedIn, les équipes mettent un point d’honneur à garder le même cap malgré le succès. Avec les années et la crise sanitaire, de nombreux faux comptes et spams se sont développés donnant une mauvaise image de la plateforme auprès de certains utilisateurs. Pour permettre aux professionnels d’évoluer sereinement sur le réseau social, LinkedIn a mis en place un process pour bannir ces profils inadaptés.

En ce début du mois de février, LinkedIn vient de publier la nouvelle édition de son rapport « Community Report ». L’équipe y partage ses principales actions entre le mois de janvier 2021 et le mois de juin 2021. L’analyse porte notamment sur l’efficacité du réseau social à détecter de faux profils ou des spammeurs formellement interdits sur le réseau social. « Les spams et les escroqueries ne sont pas autorisés sur LinkedIn. Le type de contenu inapproprié, de loin le plus courant sur lequel nous prenons des mesures, est le spam ou le contenu d’escroquerie, qui comprend une activité commerciale inappropriée et des communications ou invitations répétitives, souvent destinées à un gain financier », indique le réseau social.

Faux profils, spams… comment LinkedIn lutte pour garder son application saine

Pour faire face à ce phénomène, LinkedIn a développé des outils en interne détectant une activité frauduleuse. « Nos outils automatisés ont bloqué 97,1 % de tous les faux comptes que nous avons repérés entre janvier et juin 2021. Nous continuons à investir dans des défenses manuelles et automatisées pour empêcher ou supprimer les comptes malveillants de LinkedIn », est-il précisé. du côté des spams, l’équipe a retiré « 99,6 % et nos équipes ont supprimé manuellement le reste. »

LinkedIn tient tout de même a rassuré. Il n’y a pas eu d’augmentation de faux comptes par rapport à la période précédente. L’application a détecté tout de même plus de 11,6 millions de profils fake au niveau mondial. En revanche, les contenus étant de plus en plus nombreux sur la plateforme, la désinformation y a une place plus importante, tout comme le contenu violent ou encore les discours haineux. L’équipe confie ne pas parvenir toujours à supprimer ces posts et appelle la communauté à les signaler.

Retrouvez l’ensemble de l’étude juste ici.

Un commentaire sur “LinkedIn fait la chasse aux faux comptes et autres spams

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.