Press "Enter" to skip to content

« Les directions marketing perçoivent clairement l’impact de l’influence B2B »

LinkedIn. Pour parler relations humaines, entretien d’embauche, collaborateurs en situation de handicap ou encore applications pour faciliter la vie aux décideurs, ce n’est pas sur Instagram qu’il faut aller. Depuis quelques années, des influenceurs B2B ont émergé sur LinkedIn. Leurs posts regorgeant d’informations dans leur domaine d’activité sont aujourd’hui lus et attendus quotidiennement.

D’après les dernières données mises en avant par Microsoft, près de 11 millions d’utilisateurs sont actifs chaque mois en France sur LinkedIn. Mais ils ne sont que 1% à partager du contenu. Parmi eux, il est possible de retrouver Antoine un handicapé, Inès Sivignon ou encore Amélie F. Guittet. Pour les épauler dans la création de contenu, la première agence de communication d’influence B2B sur le réseau social a été lancée.

Comment la communication d’influence sur LinkedIn évolue-t-elle? Quelles sont les prochaines évolutions à suivre de près? Pour nous éclairer à ce sujet, l’équipe du site Les Gens d’Internet a été questionnée les deux cofondateurs de Les Années Folles: Clifford Mahut et Julien Morisson.

Comment s’est déroulée l’année 2021 au sein de votre agence?

L’année 2021 fut une année charnière pour notre agence d’influence.

Elle a montré un vrai engouement pour l’influence B2B. Les sollicitations ont évoluées tant en termes de volumes, de budgets que de typologies d’entreprises. Nous assistons à l’évolution des directions marketing qui perçoivent clairement l’impact de l’influence B2B pour communiquer autour de leur marque ou service.

Depuis peu, nous accompagnons nos clients avec une offre d’influence B2B plus étendue dans le but d’optimiser nos campagnes et faire grandir nos talents. En 2020 nous mettions « simplement » en relations nos influenceurs et nos clients. Aujourd’hui, nous les accompagnons aussi bien sur la mise en place de campagnes d’influence, de community management, de productions vidéo que d’évènements B2B ; afin d’installer et d’ancrer la marque auprès des communautés de nos leaders d’opinion.

….En 2022 plus que jamais nous construirons des histoires sur LinkedIn.

Quelles sont les tendances LinkedIn que vous avez repérées en France?

Nous remarquons une véritable prime à l’expertise.

Les entreprises ne cherchent pas uniquement un créateur de contenu avec une belle visibilité mais également une personne ayant une certaine maturité professionnelle et capable de challenger l’intention du client. Les entreprises sont à la recherche, désormais, de véritables professionnels capables de leur apporter de la valeur. C’est pour cela que nous accordons beaucoup d’importance à la sélection de nos influenceurs. Pour mémoire nos influenceurs sont d’ex- Directeur marketing, commercial, DRH, référents Handicap, expert immobilier…

Comment voyez-vous évoluer le rôle d’un influenceur sur LinkedIn?

Nous en sommes encore au début de l’influence sur LinkedIn, le potentiel est immense. Il va y avoir deux tendances fortes, d’un côté des influenceurs qui maîtrisent les codes sociaux avec un ton friendly capable d’apporter une visibilité professionnelle à une marque. D’un autre côté des micros-influenceurs toujours plus experts, capables de capter une audience extrêmement qualifiée.

Aussi, nous sommes de plus en plus sollicités par de futurs influenceurs ce qui nous fait bien sûr très plaisir! Nous aimons à rappeler qu’un influenceur sur LinkedIn doit être capable de concilier un taux d’engagement important avec la connaissance (voire la maitrise) d’un secteur ou d’un métier. Il est essentiel également qu’il soit un créateur avec une ligne éditoriale axée sur l’expertise métier plus que la promotion de sa propre entreprise.

De quelles manières, les entreprises acceptent-elles et comprennent-elles les bénéfices d’une campagne d’influence?

Lorsque l’agence a été lancée, plusieurs entreprises, qui nous contactaient, souhaitaient du « lead acquisition » ce qui n’était pas toujours intéressant pour l’influenceur. Puis, petit à petit, les directions marketing & communication ont sollicité nos leaders d’opinion pour des opérations tournées davantage sur la visibilité vis-à-vis d’une communauté de décideurs. Désormais les entreprises comprennent qu’une opération « one shot » ne présente qu’un faible intérêt et s’inscrivent avec nous sur une campagne sur la durée (parfois une année !) ce qui permet à l’influenceur de maîtriser davantage les codes, les attentes, les valeurs de l’entreprise et nous permet de tester avec lui différents types de formats/de sujets & productions.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.