Press "Enter" to skip to content

Le Club Med impose aux influenceurs un certificat de l’influence responsable

Influence marketing. C’est une grande première dans le secteur du marketing d’influence. Le Club Med est le premier annonceur à imposer aux créateurs de contenu lors de leurs collaborations l’obtention d’un certificat. Au mois de septembre, l’ARPP (Autorité de Régulation de la Publicité Professionnelle) dévoilait ce nouvel outil pour rendre l’influence plus transparente. Après avoir répondu à différentes questions, les influenceurs, et autres acteurs du secteur, se voient délivrer un document certifiant qu’ils ont pris connaissance et compris la manière dont ils doivent annoncer leurs partenariats rémunérés.

Ce certificat est payant et coûte 49 euros. Le Club Med a décidé de le rendre obligatoire pour tous les influenceurs avec qui le groupe collabore. L’objectif est de participer à encadrer le secteur de la meilleure des façons « parce que l’influence, c’est avant tout de l’humain, elle ne doit surtout pas basculer dans la manipulation », précise dans un communiqué de presse Tiphaine Neveu, Head of Influence EMEA au sein du Club Med.

Un certificat de l’influence responsable qui se développe

Au travers de ce questionnaire, les influenceurs seront sollicités sur différents sujets: comment être transparents dans ses partenariats, les règles à respecter pour parler de sujets de société (environnement, santé, etc) ou encore les grands principes du marketing d’influence. Après avoir pris connaissance de ces différents points, l’utilisateur peut ensuite passer le test d’une durée de 15 minutes. Pour l’obtenir, il faut obtenir 75% de bonnes réponses. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur cette page.

« En tant qu’annonceur, ce certificat est un élément clé, car il nous rassurera quant au niveau de connaissance des bonnes pratiques des influenceurs partenaires. À noter qu’il n’est qu’une première réponse dans cet objectif et nous sommes bien évidemment fiers de contribuer à sa création et, demain, à son déploiement », poursuit-elle. Cet engagement s’inscrit dans un plan de communication plus globale. « La marque développe en effet une éthique, une déontologie et une proximité fortes dans le cadre de sa politique RSE », indique Tiphaine Neveu.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.