Press "Enter" to skip to content

Avec la crise sanitaire, les marques ont opté pour des campagnes d’influence plus spontanées

Social media. S’approprier les codes des réseaux sociaux quand on est une entreprise, n’est pas chose facile. Pourtant, avec la crise sanitaire liée au coronavirus, certaines d’entre elles ont dû les investir assez rapidement pour garder un lien avec leurs clients. Quelles leçons peut-on tirer de ces prises de paroles sur les plateformes sociales depuis plus d’un an? De quelles façons ces entreprises ont-elles choisi de s’exprimer?

Cyril Attias, fondateur de l’agencedesmediassociaux.com, a répondu à toutes ces questions le 30 avril dernier. Il était l’invité du podcast Beyond animé par Emmanuel de Saint-Bon, fondateur de l’agence Roxane.  Il s’agit d’une émission réalisée en partenariat avec l’AACC et la plateforme Beyond-talent.com. Pendant une trentaine de minutes, l’expert en marketing digital partage son point de vue sur le futur de l’influence digitale.

L’humain, encore et toujours au centre des projets

Lors du premier confinement, les entreprises ont eu un temps d’adaptation avant de sauter dans le grand bain. « Les marques ont tenté des choses qu’elles n’avaient jamais tentées avant, des expériences. Elles ont compris un peu plus le sens d’un réseau social. Il va créer le lien entre les marques et les personnes », confie Cyril Attias. « Elles ont osé des campagnes de live, elles ont osé aller prendre des risques. » Les prises de parole ont été moins travaillées en amont et ça change tout. « Plus d’amateurisme, plus de spontanéité, plus de présentiel, des choses moins calculées puisque toutes les tactiques se sont faites en quelques jours, quelques semaines », indique-t-il.

Si l’expert en marketing digital, encourage les marques à miser sur la spontanéité, ce n’est pas la seule chose qu’il met en avant. Selon lui, pour qu’une prise de parole soit réussie sur les réseaux sociaux, Cyril Attias estime que l’entreprise doit réfléchir à sa personnalité sociale. De cette manière, elle aura une vision claire sur les messages à faire passer, à qui et vers quels influenceurs il peut être pertinent de se tourner pour étendre sa visibilité.

Ce travail initié durant la crise sanitaire aura des impacts pour la suite selon Cyril Attias. « Je pense que l’on sera sur de la communication et de la publicité au présent, avec une multiplication de messages, de formats, de tests pour faire son marketing. » Mais le maître mot depuis des années et qui va continuer de perdurer pour le fondateur de l’agence est de placer l’humain au centre des projets.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.