Pourquoi la marque Elizabeth Arden ne collabore qu’avec une influenceuse en France

Pourquoi la marque Elizabeth Arden ne collabore qu’avec une influenceuse en France

Influence marketing. « C’est un partenariat qui n’est pas sur le court terme ». Si les campagnes de marketing d’influence se multiplient, certains annonceurs n’y ont pas encore goûté. C’est le cas de la marque américaine Elizabeth Arden, spécialisée dans les soins de la peau et les parfums. Pour la première fois en France, l’enseigne de cosmétique a imaginé une collaboration avec une créatrice de contenu. Pour épauler la marque dans cette nouvelle stratégie, le projet a été confié à l’agencedesmediassociaux.com.

Pour cette année 2020, Elizabeth Arden a un objectif, celui de « développer la notoriété de la marque, et être présente régulièrement sur les réseaux sociaux », nous a confié Cyril Attias, fondateur de l’agence. Pour mener à bien cette campagne, l’équipe a misé sur un partenariat que 69% de créateurs de contenu privilégient (chiffre issu de la dernière étude Reech auprès de 1735 influenceurs): positionner une créatrice de contenu en tant qu’ambassadrice pour une collaboration sur le long terme.

Une seule ambassadrice en France

Pas de placements de produit à tout va sur les réseaux sociaux, ni plusieurs personnes aux communautés différentes. L’agencedesmédiassociaux.com a privilégié un seul profil, celui de Pauline Privez. La blogueuse, qui tient le blog « Pauline Fashion » depuis 2009 et qui réunit 139.000 abonnés sur Instagram, devient ainsi le premier visage de la marque américaine en France. Cette collaboration a débuté avec une publication sur les réseaux sociaux dans laquelle Pauline confie avoir « l’honneur d’être l’ambassadrice Elizabeth Arden pour la France pour toute l’année 2020. »

Si ce rôle d’ambassadrice lui tient à coeur, c’est parce que la créatrice de contenu connaît bien l’enseigne. « Pauline est une fan de la marque depuis de nombreuses années. Elle a vécu à New York où Elizabeth Arden est très développée et a toujours voulu travailler à ses côtés », explique Cyril Attias. Si seule une ambassadrice a été choisie, ça n’est pas pour rien. « Nous voulons que la marque soit présente uniquement par l’interprétation que va en faire Pauline pour lui permettre de s’intégrer réellement à sa personnalité, et prendre le temps de construire la visibilité de la marque », poursuit le fondateur de l’agence.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.