Press "Enter" to skip to content

Pour des campagnes de marketing d’influence, le blog toujours apprécié

Influence marketing. Non, les blogs ne sont pas morts. En novembre dernier, la YouTubeuse Sandrea surprenait sa communauté. La vidéaste a décidé de céder à l’une de ses passions: avoir un blog. L’objectif est de partager des contenus différents de qu’elle peut faire sur ses autres réseaux sociaux. Si l’ouverture de cette plateforme en a étonné plus d’un, c’est pour une raison: pour certains, il n’y a plus d’intérêt à ouvrir un tel espace.

Pourtant, des blogueuses qui se sont tournées vers Instagram pour échanger quotidiennement avec leur communauté n’ont pas fermé le leur. Noholita le tient à jour pour partager ses bons plans et pour que ses abonnés puissent les retrouver plus facilement. Elle expliquait récemment que c’est « quelque chose qu’elle ne fermera jamais ». D’autres comme Kenza y publient des longs formats avec de jolies photos. Et elles font bien de continuer à les mettre à jour! Dans la dernière étude menée par Reech, « Les influenceurs et les marques », la place des blogs fait une belle remontée autant du côté des créateurs de contenu que des marques.

21% des influenceurs ont créé un blog en 2019

1735 influenceurs ont répondu à un questionnaire pour cette nouvelle analyse. 21% d’entre eux ont créé leur blog l’an passé et se disent toujours actifs. À titre de comparaison, 55% des personnes interrogées se sont inscrites en 2019 sur TikTok mais ils sont seulement 30% à y publier régulièrement. Avoir son site quand on est créateur de contenu a des avantages contrairement aux autres réseaux sociaux. C’est un espace qu’ils ont acheté et qui n’est pas soumis aux aléas de certains algorithmes.

Pour les annonceurs, les blogs ont également des avantages. Si Instagram reste la plateforme où les demandes de partenariats sont nombreuses (83%), le blog arrive en seconde position (25%) devant YouTube et Facebook (7% pour les deux). Selon Guillaume Doki-Thonon, « le blog reste toujours un format beaucoup demandé ». Les blogueurs sont notamment sollicités pour créer du contenu afin d’améliorer le SEO de la marque. C’est le seul réseau social qui permet de réaliser ce type de campagne. Certaines fois, il est aussi plus judicieux pour un annonceur de demander un article plutôt qu’un post Instagram. « Il y a des fois où ça serait judicieux d’avoir un post sur un blog pour que ça reste. Dernièrement j’ai fait une collaboration avec une marque pour des piercings. Les filles savent que chez moi, elles vont trouver le bijou, j’ai des stories pour en parler et on est venu me redemander plusieurs fois durant la semaine quelle marque c’était. Là, le blog aurait été plus judicieux », se souvient la blogueuse Noholita dans le podcast Révolution Influence.

Retrouvez l’étude complète ici:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.