Press "Enter" to skip to content

Dans le secteur de l’influence marketing, l’Agencedesinfluenceurs.com mise sur des relations plus humaines pour 2020

Influence marketing. « 10 marques maximum par influenceur ». En ce début d’année, Reech ou encore Influence4You ont fait connaître leurs prédictions pour l’année à venir. Comment l’Agencedesinfluenceurs.com fondée par Cyril Attias imagine-t-elle l’année 2020 dans le secteur du marketing d’influence?

Ce 23 janvier, le fondateur de l’agence a répondu à cette question dans un post de blog. Et ce que l’on peut en retenir, c’est qu’il envisage les relations humaines comme pilier fondamental pour gérer et créer de nouvelles campagnes. « Les plateformes d’intermédiations disparaîtront alors pour donner davantage de place au relationnel. Et c’est tant mieux! », envisage-t-il.

Des campagnes d’influence marketing plus humaines

Pour cette nouvelle année, Cyril Attias souhaite que les créateurs de contenu n’enchaînent plus les partenariats à tout va. Une grande sélection aura lieu pour que l’influenceur ne collabore qu’avec « 10 marques maximum ». De cette manière, terminée les « campagnes de masse », les briefs envoyés à des centaines de personnes et les copier-coller dans les légendes Instagram. Place à des opérations « sur-mesure avec une certaine liberté de création » et une totale confiance pour la personne avec qui les annonceurs collaborent. « Rien de mieux pour cela que les rencontres physiques », détaille le fondateur de l’agence.

D’un autre côté, pour l’Agencedesinfluenceurs.com, « la vidéo prendra le pas sur les autres contenus créatifs ». Les instagrameurs ont déjà pu montrer leur préférence pour le format stories par exemple. Pour rappel, en un an, l’utilisation de cette fonctionnalité a augmenté de 20%. Ils sont également de plus en plus nombreux à tester TikTok en réalisant de courtes vidéos accompagnées de musique.

Sur ce dernier point, Cyril Attias rejoint les autres agences du secteur du marketing d’influence en prédisant, certes, un gros succès pour la plateforme chinoise mais en émettant quelques réserves. Les annonceurs se lanceront sur TikTok après que l’application se soit « conformée aux règles: modération des contenus, filtrage des users… ». Mais ça n’est pas pour autant que les marques s’engageront sur la plateforme. Elles viendront surtout rechercher des créateurs de contenu populaires pour ensuite envisager des campagnes sur des « réseaux sociaux plus matures » comme Instagram ou encore YouTube.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.