Pour la Journée des Droits des Femmes 2021, ces influenceuses se sont mobilisées

Pour la Journée des Droits des Femmes 2021, ces influenceuses se sont mobilisées

Influenceuse. Il est 8h30 ce lundi 8 mars. Louise Aubery, alias My Better Self sur les réseaux sociaux, publie une nouvelle IGTV. Contrairement à ses autres posts sur Instagram, cette vidéo d’1 minute 30 est une fiction. Elle se met en scène face à son patron qui lui refuse une augmentation tandis que Léa Camilleri pleure sous les coups de son compagnon et que Morgane Vlt se fait insulter dans la rue. Pour ce 8 mars, la créatrice de contenu accompagnée de ses amies ont décidé de prendre la parole et de dénoncer ce que les femmes continuent de subir en 2021.

« Faut-il une journée pour se rappeler que l’égalité des droits n’est, dans les faits, toujours pas acquise? Que 100% des femmes ont déjà subi le harcèlement de rue? Qu’à poste et compétences égales, le salaire d’une femme reste inférieur de 9% à celui d’un homme? Que tous les 3 jours, une femme en France meurt sous les coups de son compagnon? », écrit My Better Self dans un post LinkedIn.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louise 🍒 (@mybetterself)

Louise Aubery n’est pas la seule à avoir imaginé un contenu pour cette journée. De son côté, The Ginger Chloé a décidé d’évacuer toute sa couleur en criant sur la plage. Elle y énumère ce qu’elle ne veut plus voir ni entendre. Léa Camilleri a décidé de prendre sa plus belle plume pour rédiger une lettre à une petite fille née ce 8 mars 2021. Avec quelques traits d’humour, elle dresse un état des lieux de ces derniers mois tout en délivrant un joli message. « Chaque jour et depuis des années et des années. Des femmes se battent pour que tu puisses être qui tu veux. Ou tu veux. Aimer qui tu veux. Quand tu veux. Faire ce que tu veux de ta vie. Pour que tu puisses choisir à chaque instant, l’humain que tu veux être », écrit-t-elle.

D’un autre côté, certaines créatrices de contenu ont décidé de faire passer leur message pour cette journée des droits de femmes accompagnées d’une marque. Lison Sebellin ou encore Ludivine ont relayé l’initiative de Bash Paris. L’enseigne a imaginé un tee-shirt dont l’ensemble des bénéfices sera reversé à l’association Women Safe & Children.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lison Sebellin (@lisonseb)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.