Les influenceurs au chevet des étudiants pendant la crise sanitaire

Les influenceurs au chevet des étudiants pendant la crise sanitaire

Influenceurs. Sur les réseaux sociaux, les étudiants n’hésitent pas à se tourner vers les créateurs de contenu pour y trouver une oreille attentive. Avec la crise sanitaire qui se poursuit, ils sont nombreux à mal vivre le fait de rester étudier à la maison, sans contact autre que virtuel avec leurs camarades. Pour tenter de les aider, des comptes comme « soutien étudiant » sur Instagram ont été créés et ont été relayés par des influenceurs comme Hugo Décrypte ou Style Tonic. Ils encouragent les étudiants à se tourner vers une aide psychologique s’ils en ressentent le besoin.

Certains n’hésitent pas à parler de leur situation en discutant directement avec les créateurs de contenu, qui sont aussi pour la plupart étudiants. C’est ainsi que Gaspard G. a publié sa vidéo « Les meilleures années de nos vies ». Son discours est inspiré des messages reçus de la part de ses abonnés. Un contenu qui est même arrivé jusqu’à Matignon puisque le vidéaste a pu s’entretenir avec Jean Castex.

Des prises de parole régulières en faveur des étudiants

Et ce n’est pas le seul créateur de contenu qui se démène ces derniers jours pour porter la parole des étudiants. Plus récemment, Hugo Décrypte a lui aussi publié une vidéo consacrée aux témoignages de jeunes, évoquant la dure réalité qu’ils vivent actuellement. Le 5 février lors d’un live Twitch, il a pu s’entretenir avec Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur. Elle lui a annoncé le déploiement d’une aide pour les transports ou encore la réouverture des restaurants universitaires. Plusieurs étudiants lui ont posé leurs questions directement sur le plateau.

Ces contenus autour de la détresse étudiante dépassent les millions de vues et poussent le gouvernement à prendre la parole à ce sujet. En parallèle de ces communications, d’autres créateurs de contenu encouragent leur communauté à échanger avec eux. C’est le cas d’EnjoyPhoenix. Dans un récent, elle explique laisser ouvert ses DMs à toutes les personnes qui ressentiraient le besoin de se confier. « Grosse pensée pour vous si vous êtes étudiant.e, que vous avez l’impression de ne pas voir la lumière au bout du tunnel en ce moment. C’est très dur. Je vous entends, je vous comprends et si vous avez besoin d’une oreille, n’hésitez pas à m’envoyer un DM, n’hésitez pas à partager dans les commentaires, n’hésitez pas à chercher du soutien là où vous pouvez parce que c’est comme ça que vous réussirez à vous en sortir un peu mieux », précise-t-elle.

Pour aller plus loin, Gasparg D a ouvert une boîte mail pour y recueillir davantage de témoignages. Il en reçu des milliers. Dans une nouvelle vidéo publiée le dimanche 7 février, il en partage 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.