Press "Enter" to skip to content

Cette école de commerce fait appel à Nino Arial pour détendre les étudiants pendant le confinement

Influenceurs. « Ce n’est pas parce que l’on est confiné, que l’on doit perdre le moral ». L’école de commerce de Dijon, la Burgundy School of Business (BSB), se félicite de s’être adaptée si facilement à l’épidémie de coronavirus. Dès la première semaine de confinement, des milliers d’heures de cours en ligne étaient disponibles en ligne ainsi que plusieurs modules de cours à distance.

Mais ce dont l’école est la plus fière, c’est d’avoir pu créer une web-série à destination de ses étudiants. Intitulée « Confinement. Finement Con. », le programme a pour objectif de proposer « une petite parenthèse humoristique et légère qui évoque la situation présente, pour la dédramatiser, sans tomber dans le moralisme ou quelque chose de gratuit », détaille Sandrine Reboud, Directrice Marketing & Communication de BSB.

Nino Arial, personnage principal d’une web-série

Pour animer la série, la BSB s’est associée au créateur de contenu Nino Arial. Ancien directeur de banque, cet influenceur réunit plus de 1,5 million d’abonnés sur toutes les plateformes où il se trouve. Dans chaque épisode de la web-série, il endossera le rôle d’un personnage qui vivra les mêmes problématiques que peuvent rencontrer les étudiants durant ce confinement. Le programme comporte une trentaine de vidéos de 1 minute. La première a été postée ce mercredi 8 avril et aborde le thème de la check-list. Les épisodes seront disponibles gratuitement sur les réseaux sociaux de l’école.

Si la BSB a souhaité faire profiter de sa création au plus grand nombre c’est pour une bonne raison. « C’est l’occasion de faire rayonner l’ambiance de notre école et son côté friendly sur le web, dans un contexte où les oraux n’auront pas lieu et donc que les candidats n’auront pas l’occasion de venir à notre rencontre, sur nos campus. Cette capsule crée une proximité et un dialogue avec les jeunes et nous permet de rester cohérents avec nos engagements et notre positionnement », poursuit Sandrine Reboud. Les autres épisodes seront mis en ligne ces prochaines semaines.

À regarder également:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez notre chaîne YouTube
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.