EnjoyPhoenix dévoile les 5 conséquences de son succès sur les réseaux sociaux

EnjoyPhoenix dévoile les 5 conséquences de son succès sur les réseaux sociaux

Influenceurs. Sur Internet, il y a du bon et du mauvais. D’un côté, il est possible à chacun de se créer sa propre communauté et de partager l’une de ses passions. D’un autre, il est parfois compliqué de gérer le nombre de personnes qui s’abonnent soudainement à son compte. La popularité peut arriver du jour au lendemain et il est parfois compliqué de vivre avec.

Toute en transparence, Marie Lopez alias EnjoyPhoenix, s’est confiée à ce sujet dans une vidéo YouTube publiée le 18 avril dernier. Elle y explique l’impact que la célébrité a eu sur sa vie. Pour rappel, la créatrice de contenu a débuté ses vidéos à l’âge de 15 ans et demi et très rapidement, sa chaîne a rencontré un joli succès alors qu’elle ne s’y attendait pas. « Mon but n’était pas du tout de devenir célèbre. J’avais envie de me faire des potes », se souvient-elle. Quelles conséquences, négatives et positives, cette soudaine notoriété a eu sur sa vie mais également sur son travail? Elle a listé les ( effets principaux.

Comment EnjoyPhoenix a-t-elle géré son succès?

Garder les pieds sur terre: Pendant 6 mois, un an, la popularité qu’elle avait sur les réseaux sociaux lui est peu à peu montée à la tête. « J’ai commencé à perdre un peu les pédales. Je n’arrivais plus vraiment à décerner qui était Marie et qui était EnjoyPhoenix. Je sentais vraiment qu’il y avait une différence entre les deux. » Grâce à ses parents, la YouTubeuse a pu remettre les pieds sur terre et s’adapter.

Le besoin de reconnaissance: Être félicité et apprécié pour son contenu peut aussi avoir un côté néfaste. Pour Marie Lopez, cela s’est traduit par ce besoin d’être toujours en accord avec ce qu’on lui disait. « Si je n’avais pas l’approbation des gens, leur reconnaissance par rapport à mon travail à ce que je faisais, j’allais mal ». Cette situation est arrivée avec la création de ses réseaux sociaux. « C’est quelque chose qui n’existait pas dans ma vie avant que je fasse des vidéos YouTube. »

Le regard des autres: Les premières années, les commentaires des autres atteignaient énormément Marie Lopez, si bien qu’elle portait une forte attention à ses remarques. « J’ai donné énormément de crédits à ce que les gens pensaient et disaient de moi ». Les conséquences ne se sont pas fait attendre. EnjoyPhoenix a notamment souffert de troubles du comportement alimentaire après avoir prêté attention aux remarques sur son physique. Aujourd’hui, ces commentaires la stressent toujours.

Vouloir plaire à tout le monde: Pendant un moment, la YouTubeuse a réalisé des contenus qui ne lui plaisaient pas, dans le but de satisfaire une large audience. Elle se tournait vers des vidéos populaires qui ne me « ressemblaient absolument pas » mais qu’elle se sentait obligée de faire pour divertir son audience.

L’argent: Marie Lopez confie avoir reçu son premier chèque YouTube à l’âge de 17 ans. Il s’agissait de 70 euros à l’époque, ce qui était énorme pour elle. Puis les sommes se sont multipliées et ont grossi. La vidéaste avoue ne pas avoir été préparée à gagner autant d’argent ce qui a donné lieu à des tensions, des jalousies et de l’incompréhension de la part de son entourage (amis comme famille). « L’argent m’a apporté autant de bonheur que de tristesse. Ça m’a aussi fait grandir extrêmement vite. »

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.