En prenant cette décision, EnjoyPhoenix a perdu un tiers de son salaire en 2019

En prenant cette décision, EnjoyPhoenix a perdu un tiers de son salaire en 2019

YouTube. « Une vidéo un peu fracassante ». Elle a été en tendances sur YouTube durant tout le week-end. Ce contenu tant attendu par la communauté de Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix, fait suite à ce qu’elle publiait il y a tout juste un an. En janvier 2019, la YouTubeuse demandait aux marques de ne plus lui envoyer de produits.

Cette décision avait servi de déclic pour beaucoup d’autres créatrices de contenu qui avaient alors décidé de prendre la même direction: faire savoir aux marques qu’elles ne souhaitaient plus recevoir de produits sans en avoir discuté avant par email. Une façon pour elles de sélectionner ce qu’elles veulent tester sans avoir les placards qui débordent.

EnjoyPhoenix a été la première à oser en parler ouvertement, c’est aussi la première à prendre à nouveau la parole à ce sujet. Un an après, quelles sont les conséquences dans son travail? Dans une vidéo de près de 30 minutes postée le 18 janvier, la vidéaste revient avec honnêteté sur l’année passée en détaillant les points positifs et les points négatifs. Elle se penche également sur les conséquences sur sa vie personnelle et sur sa vie professionnelle.

Des collaborations qui disparaissent

Car dans son travail avec les marques tout a changé. « Il s’est passé beaucoup de choses sur le plan professionnel […] des choses que je vous ai cachées car je partais du principe que c’était à moi de gérer la situation », avoue Marie Lopez avant de rentrer dans le vif du sujet. Au mois de janvier 2019, elle prend donc la décision d’envoyer un mail aux marques pour leur faire part de son choix. Et certaines ont semble-t-il beaucoup moins apprécié que d’autres.

« Certaines marques l’ont interprété comme ‘elle ne veut plus travailler avec nous donc on va faire la gueule et on ne va plus travailler avec elle ». Du jour au lendemain, quand j’ai envoyé mon mail, je n’ai plus jamais eu aucune nouvelle de la part de ces marques là: plus d’envois de produits mais aussi plus aucune nouvelle d’autres projets ou d’autres collaborations qui auraient pu être faites », se confie la YouTubeuse.

Si ces relations avec ces anciens collaborateurs se sont dégradées, son chiffre d’affaires a lui aussi été impacté. « Qui dit moins de rapport avec les marques, dit aussi moins de partenariats, moins de placements de produits et donc moins de revenus. Depuis que j’ai fait cette vidéo, j’ai perdu de l’argent, détaille EnjoyPhoenix avant de poursuivre. Grosso modo, j’ai bien perdu plus d’un tiers de ce que j’aurais pu gagner en 2019 ».

Des grandes marques, avec les plus gros budgets de communication dédiées aux influenceurs, lui ont d’abord tourné le dos. Mais la créatrice de contenu précise également qu’elle a du décliner plusieurs contrats très bien rémunérés car ils n’entraient plus dans sa ligne éditoriale. Mais en 2019, ça ne l’a pas empêché de réaliser de jolis projets aux côtés notamment d’Ecosia ou encore avec sa boutique en ligne Leaves and Clouds. En ayant pris cette décision, Marie Lopez assure que ses partenariats ont « plus de valeurs » à ses yeux.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.