Press "Enter" to skip to content

Comment une campagne d’influence marketing peut-elle échouer?

Marketing d’influence. 93% des services marketing affirment que faire appel à un influenceur est efficace pour développer l’audience et l’image d’une entreprise. Pour ce faire, les budgets dans le secteur ne cessent de grossir. En 2017, le marketing d’influence générait 1,7 milliard de dollars. En 2018, ce chiffre est passé à plus de 4,6 milliards de dollars.

Si les budgets et l’intérêt dans le travail des créateurs sont (parfois) grandissants, ça n’est pas pour autant que tout fonctionne parfaitement. Dans sa dernière étude, « Quel budget investir dans l’Influence Marketing en 2019 », les deux experts en marketing d’influence chez Kolsquare, Ali Lahbadi et Julien Schaaf, ont évoqué les facteurs qui mènent souvent à un échec. 4 gros problèmes peuvent faire capoter rapidement une campagne de marketing d’influence.

Le budget, le budget et encore le budget

Un tel projet ne peut jamais aboutir si le budget dédié est trop faible. Parfois, voire trop souvent, il existe un décalage entre les attentes de l’annonceur et le montant que ce dernier veut y consacrer. Tout dépend du réseau social sur lequel il souhaite s’exprimer, de l’influenceur avec qui il veut travailler et de l’envergure de la campagne qu’il a pour objectif de mettre en place. La question du budget concerne aussi les agences sollicitées par les annonceurs. Si leurs clients cherchent un prix toujours à la baisse, elles ne peuvent pas répondre parfaitement à leurs briefs. Le secteur du marketing d’influence a un réel besoin d’être cadré, notamment sur les tarifs à allouer pour ce type de collaboration. Plus généralement, les professionnels ont besoin d’être formé sur ce nouveau levier marketing.

Car une des raisons principales qui peut faire capoter un projet, autre que le budget, est le manque de connaissance du secteur. Trop souvent les annonceurs restent sceptiques lorsque les agences leur proposent une campagne de marketing d’influence. Encore trop frileux face à ce nouveau monde, de nombreuses entreprises préfèrent passer leur tour.

Ces 4 facteurs sont les principales causes d’échec dans le secteur. Un projet sur quatre tombe à l’eau à cause d’un problème budgétaire. Kolsquare donne en exemple ses propres activités. Plus d’un quart des dossiers n’ont pas abouti au sein de l’agence pour ces mêmes raisons.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.