Press "Enter" to skip to content

Qui sont les YouTubeurs les mieux monétisés en France?

YouTube. Quelles notes ont été attribuées aux chaînes françaises? Le 29 octobre dernier, quatre vidéastes américains ont fait trembler YouTube. Blowbax, Nicholars DeOrio, Optimus et Pescatore ont réussi à trouver le P-Score (Preference Score) des chaînes les plus populaires directement sur le code source des profils. Dénicher cette note a permis d’en savoir plus sur l’algorithme de monétisation de la plateforme puisqu’il s’agit du classement des chaînes les plus mises en avant et les mieux monétisées. 200 profils ont ainsi été passés au crible et répertoriés dans un document à retrouver ici.

Ce P-Score est calculé selon plusieurs données à commencer par la popularité de la chaîne. Plus les contenus sont visionnés, mieux c’est. Viennent ensuite les interactions (commentaires, j’aime, partage), si le contenu est en parfait accord ou non avec la plateforme (c’est-à-dire monétisable ou non), l’endroit où est visionnée la vidéo (si c’est sur une TV, c’est mieux par exemple) et enfin la qualité de la vidéo (plus elle est bonne, mieux c’est). Le nombre d’abonnés n’est pas du tout pris en compte.

Cette note est destinée aux annonceurs qui, s’ils positionnent leurs publicités sur ces contenus, sont sûrs d’y trouver leur compte. Elle ne concerne que 5% des créateurs de contenu sur la plateforme. YouTube n’a jamais caché avoir recours à cette notation. L’entreprise en parlait dans une vidéo en avril dernier sans pour autant soumettre le classement. Après avoir su que le P-Score était disponible via le code source (ainsi que d’autres informations), l’entreprise a rapidement réagi pour le retirer.

Amixem, Lama Fâché, Micode…

Mais qu’en est-il de la France? C’est le vidéaste Sylvqin qui a mené l’enquête le 1er novembre. Le YouTubeur a analysé une quarantaine de chaînes francophones. « On peut toujours trouver le P-Score à l’aide du cache de Google, expliquait-il au moment de la publication de sa vidéo. Tous les P-Score affichés seront ceux des États-Unis. Donc ça n’est pas entièrement fiable mais ça nous donne un bon aperçu de ce que pourrait être le P-Score en France ». La note peut en effet changer selon le pays.

Il a classé toutes ces chaînes dans un Google doc, disponible ici. Parmi les créateurs de contenu français, c’est Amixem qui domine ce classement avec une note de 804,4. Viennent ensuite les chaînes du Lama Fâché, de SYMPA, de Micode puis de Squeezie pour le top 5. Ces deux derniers profils prouvent bien que le nombre d’abonnés n’est pas pris en compte puisque Squeezie a une communauté bien plus grosse que celle de Micode.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.