Press "Enter" to skip to content

Influence marketing: quels sont les défis auxquels doit faire face le secteur

Marketing d’influence. En 2019, des créateurs de contenu ont été pointés du doigts. Certains petits malins gonflent leurs chiffres sur les réseaux sociaux pour attirer les marques. La rédaction vous en a parlé toute la semaine avec une récente étude sur le sujet. Mais si ces tricheurs ont fait grand bruit c’est parce qu’aujourd’hui tout le monde veut faire de l’influence.

D’après certaines études, le marché pèserait plus de 10 milliards de dollars d’ici à 2020. Les chiffres vont se multiplier par 5 d’ici quelques mois. C’est les précisions apportées par Pierre-Hubert Meilhac Managing Director et Head of PR & Influence d’. Dans une interview accordée au site La Réclame il évoque ces budgets pharaoniques mais aussi les défis auxquels va devoir faire face le secteur. Pour lui, il en existe deux principaux.

Deux gros défis

Le premier est la confiance. En 2019, la plateforme HypeAuditor a permis de dévoiler au grand public le phénomène de triche sur les réseaux sociaux. Si les marques peuvent être bernées, les abonnés le sont tout autant. Comment faire confiance à un créateur de contenu qui est prêt à faire gonfler ses chiffres pour de l’argent? La confiance ne concerne pas seulement cet aspect du métier. Pierre-Hubert Meilhac Managing y évoque aussi les collaborations. Selon lui, la confiance entre les influenceurs et leur communauté doit être présente « parce qu’il y a pas mal de partenariats remis en cause ». Il parle aussi de « confiance au niveau du marché avec une offre qui est parfois pléthorique, avec beaucoup d’acteurs ». Comment un annonceur doit-elle choisir l’agence ou la personne avec qui collaborer? Parmi toutes ces offres, il est facile de s’y perdre. C’est pourquoi le secteur est en « pleine crise de confiance et de légitimité ».

D’après Pierre-Hubert Meilhac Managing, le second défi est « celui de la créativité et de la collaboration. Comment faire pour que les histoires que l’on va créer […] vont être créatives et vont se différencier des autres. Aujourd’hui, on a encore trop de campagnes qui se ressemblent et qui ne sont pas vraiment des campagnes qui sont plutôt du placement de produit ». Pour que la communauté ne se lasse pas de l’influenceur, que ce dernier surprenne toujours, il va falloir réfléchir à de nouveaux formats. Terminé les simples vidéos face caméra d’ouverture de colis. Fini les photos qui se ressemblent sur Instagram. La campagne réussie de demain sera celle qu’on aura encore jamais vu.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.