Press "Enter" to skip to content

La YouTubeuse MyBetterSelf est en plein lancement de sa marque de lingerie

YouTube. « Je vais essayer de créer une marque qui est à votre hauteur ». Louise, alias MyBetterSelf sur les réseaux sociaux, a toujours prôné le body-positive. Convaincue que l’on n’en parle pas assez ou mal, elle a créé le mouvement « On veut du vrai » avec Julie, alias Douze Février, sur Instagram. Mais cette fois-ci, c’est seule (enfin presque) qu’elle se lance dans une autre aventure.

En pleine année de césure entre sa quatrième et dernière année à Sciences Po, la YouTubeuse ne va pas s’ennuyer. Le 15 septembre dernier, Louise a annoncé à sa communauté la création de sa propre ligne de lingerie, « Je ne sais quoi ». « J’ai décidé de lancer la première marque de lingerie body-positive et éco-responsable française », explique-t-elle dans une de ses récentes vidéos.

Une marque de lingerie qui casse les codes

Attirée par l’entreprenariat depuis quelques années, MyBetterSelf a souhaité créé un projet qui « avait du sens ». D’ailleurs sa communauté fait partie du lancement de cette nouvelle marque. Pour l’aider à comprendre au mieux les besoins de ses futures clientes, Louise a décidé de les solliciter régulièrement. Sous cette première vidéo annonce, l’influenceuse leur a demandé leur avis sur les produits de lingerie vendus dans le commerce. L’objectif était de comprendre au mieux les attentes de ses futures clientes. Puis, Louise a sollicité une seconde fois sa communauté pour qu’elle l’aide à choisir les couleurs de sa première collection.

Si les attentes de ses abonnés sont importantes, l’entrepreneuse en a elle aussi. Elle a décidé de s’attaquer à ce marché parce qu’elle même avait dû mal à trouver un sous-vêtements qui « soit joli, esthétique, à la fois confortable, éco-responsable et qui soit à prix justes. Surtout, j’ai réalisé quelque chose de terrible, le secteur de la lingerie en France est extrêmement discriminatoire ». Tous les mannequins des sites marchands sont minces. Avec « Je ne sais quoi », la YouTubeuse compte donc casser les codes. Pour sa première collection, Louise va s’entourer de quatre modèles de toutes les morphologies. La dernière personne à faire partie de l’équipe de mannequin sera l’une de ses abonnés.

Pour le lancement des premiers modèles, MyBetterSelf a imaginé deux ensembles composés de quatre pièces. Pour le moment, la production n’est pas encore lancée. Louise espère pouvoir proposer les premiers sous-vêtements avant Noël. Pour mener à bien ce projet, la jeune femme est accompagnée par une styliste, Marion. Il est d’ailleurs possible de suivre son aventure entreprenariale sur YouTube. Avec « Etudiante entrepreneure », Louise compte partager toutes les étapes de création. Et rien n’est simple!

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.