Press "Enter" to skip to content

L’instagrameuse Mina Mahta revient sur son expérience à Beauty Match

Télévision. Il y a presque un an, la YouTubeuse belge Lufy annonçait à ses abonnés qu’elle allait être aux manettes d’une nouvelle émission sur TFX. Pendant l’année, Beauty Match a été diffusé à de nombreuses reprises. Le concept? Chaque jour une personne se présente devant les 3 candidats influenceurs. Chacun le relooke à sa manière et il choisit ensuite le gagnant. A la fin de la semaine, le créateur de contenu victorieux remporte un chèque de 1000 euros.

Au début de l’émission, quelques influenceurs ont expliqué les raisons pour lesquelles ils avaient refusé d’y participer. La rédaction de Les Gens d’Internet a posé quelques questions à l’une des candidates, Minakshi Mahta. L’instagrameuse a été l’une des candidates de l’émission avec La revue de Kenza et Kam Hugh. Voici comment elle a vécu l’émission.

***

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Minakshi Mahta, je suis Française avec des origines indiennes, japonaises et irlandaises. Je suis influenceuse depuis environ trois ans et demi. Passionnée par la mode, j’aime découvrir des boutiques avec des designs originaux, qui sortent de l’ordinaire. Egalement adepte de sport, je pratique le fitness tous les jours. C’est un moment de relaxation qui me recentre. J’aime repousser les limites, toujours aller de l’avant pour atteindre mes objectifs. J’ai un style de vie sain basé sur le positivisme et les bonnes vibrations. 

Pourquoi avez-vous accepté l’invitation de Beauty Match ?

J’aime le concept que je trouve assez plaisant. De plus, influenceru est un nouveau métier qui était encore assez méconnu finalement. Je trouvais que c’était également une expérience qu’il fallait faire, une nouvelle aventure. Travaillant principalement avec l’étranger, ma communauté l’est également, c’était un bonne opportunité de me faire connaitre des Français(e)s. 

Comment avez-vous vécu l’émission ?

Très bien, l’équipe était agréable, à l’écoute, à nos petits soins. L’ambiance était bonne enfant même si chaque jour était cadré, millimétré. Ce qui est normal. Pour ma part, j’ai été très à l’aise. J’ai tout de suite oublié la caméra et j’ai préféré être moi-même. J’en garde un très bon souvenir où je me suis principalement amusée. J’ai également beaucoup aimé être avec les femmes venues se faire relooker, c’était un très bon moment. Ce que je trouve dommage, c’est le fait de ne pas avoir l’entière liberté  de nos looks proposés aux candidates. Nous devions impérativement garder notre catégorie vestimentaire, pour moi étant le beachwear. Un relooking devrait être un style adapté à chaque femme. 

Qu’avez-vous appris pendant ces quelques jours de tournage ?

J’ai appris sur les coulisses de la télévision, comment une émission est tournée même si dans le cas de Beauty Match, nous tournions dans l’ordre de l’émission. Une équipe de télévision me fait penser à une fourmilière où chacun a une place bien précise, son travail et nous, nous évoluons au milieu en étant guidé(e)s. C’est un rythme effréné. Nous courrons partout une bonne partie de la journée et quelque part, nous oublions tout le reste. Nous sommes dans une action qui nous submerge. 

Pensez-vous que l’émission vous a permis d’agrandir votre communauté, de la souder ?

Comme je le disais, j’ai principalement une communauté étrangère. Peut-être du fait d’être avec beaucoup de boutiques américaines, australiennes… et d’écrire en anglais. J’ai en tout cas permis de me faire un peu plus connaitre de la France, ce qui est sympa. A mes débuts, j’ai commencé à écrire en anglais, car je ne voulais pas me restreindre et surtout je voulais que chacun puisse participer sur mon feed. Je n’ai pas souder ma communauté car ils n’ont pas pu voir l’émission et j’ai toujours eu cette chance que mes abonné(e)s soient adorables vraiment, toujours présents et me témoigner leur soutien et leur amour. Mais j’ai agrandi cette famille. 

Plusieurs influenceurs n’ont pas voulu participer à l’émission car ils n’acceptent pas que des personnes puissent être en compétition, quel est votre avis ?

Je ne comprends pas vraiment, et je trouve cela un peu ridicule pour être honnête.  L’émission est une compétition sympathique et amusante et c’est avant tout un jeu. Ce sont les différentes personnalités qui créent différentes sortes de compétitions. Pour ma part, j’aime rester dans la convivialité. Je pense aussi que c’est une histoire d’image qui découlera de l’émission. Sur les photos, nous pouvons contrôler nos postures, la lumière, les angles, les perspectives, etc Sur un plateau de tournage, nous ne sommes plus inertes. Après, ce n’est que mon avis.

View this post on Instagram

summer glow makeup selfie 🤳 : @benefitcosmetics hoola mat bronzer @toofaced pineapple sun strobing @tartecosmetics shape tape concealer light neutral @thebalm cabana boy blush @diormakeup backstage foundation 2N / diorshow pump’n’volume mascara @colourpopcosmetics loose pigment « aardvark », « redzone » / pressed powder blush « excuse my French » / ultra matte lip set « sunny side » @freck faux freckle : #diormakeup #diorbakstage #colourpopcosmetics #colourpopme #toofaced #toofacedmakeup #tartecosmetics #benefit #thebalmcosmetics #summermakeup #glowskin #everydaymakeup #fauxfreckles #messyhairdontcare #makeupselfie #wavyhair #beachhair #mermaidhair #wavyhairstyle #glowmakeup

A post shared by MINA MAHTA ☀️ FASHION (@minakshi.mahta) on

Quel conseil donneriez-vous aux personnes voulant faire l’émission ?

De surtout s’amuser, rester au maximum soit même sans trop vouloir contrôler son image même si je comprends que certaines personnes peuvent être plus intimidées que d’autres. Je pense qu’il faut laisser une partie de soi, notre propre personnalité transparaître. Nous sommes tous différents et avons tous quelque chose à donner et c’est cette diversité qui rend les moments intéressants. 

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *