Press "Enter" to skip to content

Banana Road, le projet fou de cet instagrameur

Voyage. « Nous sommes au centre de Londres, c’est ici que cette nouvelle aventure va commencer ». Le 10 juin dernier, les abonnés d’Anthony Valerio sur Instagram ont pu suivre le début d’une aventure pas comme les autres. Depuis plusieurs mois, l’instagrameur emmène régulièrement voyager un de ses abonnés.

Le projet se nomme « Banana Road » et ressemble de loin à Pekin Express. Pendant plusieurs jours, le créateur de contenu et son abonné(e) vont vivre tous les deux road trip avec pour but de découvrir un pays. Ils partent avec zéro euro en poche, l’objectif est d’en gagner via des défis proposés par les autres abonnés restés chez eux au chaud. Ils votent via des stories sur Instagram.

La rédaction de Les Gens d’Internet a voulu en savoir plus sur cette aventure originale. Anthony Valerio nous présente donc son projet « Banana Road ».

***

  • Peux-tu nous présente ton concept de Banana Road ?

Chaque mois, un de mes abonnés qui s’est au préalable inscrit, part à l’aventure dans un pays pendant 10 jours. Il doit rejoindre une ville sur un parcours allant de 500 à 1000km avec très peu de moyen. Le budget qui lui est alloué est gagné lors d’épreuves mais c’est fait exprès. Le montant ne sera pas suffisant pour aller au bout de l’aventure. C’est volontaire pour qu’il s’ouvre et aille vers les autres pour découvrir d’autres cultures et enrichir les liens sociaux. Tout au long de l’aventure, les abonnés via Instagram et les stories, où tout est diffusé en live, votent afin d’influencer le jeu. Tout est construit comme un divertissement avant de venir plus tard sur YouTube dans un format plus grand type émission.

  • Comment l’idée t’es venue ?

L’idée est née d’une discussion avec un ami. J’ai voyagé en solitaire comme ça avec mon sac à dos pendant presque 3 ans et on s’est dit que ce serait fun d’emmener des gens qui n’ont jamais eu le cran de le faire et de filmer le tout. Instagram change radicalement ces derniers temps, la vidéo intéresse plus les utilisateurs. Je préfère créer un contenu type divertissement chaque mois que pleins de petites vidéos juste pour parler de tout et rien. Je trouve ça plus gratifiant lorsque l’on voit les valeurs que cela prône et les retours.

  • De quelle manière choisis-tu les personnes avec qui tu pars ?

C’est du hasard totalement. À partir du moment où elles sont abonnées, elles verront pendant l’aventure une story d’inscription pour la suivante avec la marche à suivre. Ensuite, il faut croiser les doigts car c’est vraiment le hasard qui fait le reste.

  • Comment finances-tu ces voyages ?

Pour les deux premières aventures, j’ai tout financé de ma poche. Autant dire que mon compte en banque a eu un trou, mais il fallait ça pour montrer le concept et le tester en condition réelle. Maintenant grâce aux succès du deuxième numéro, il y a l’arrivée des sponsors qui peuvent financer tout ou une partie de l’aventure (comme pour un événement sportif). J’avais également créé une page Tipeee et utip où j’ai pu récolté 370 euros qui ont servi pour la troisième édition qui commence le 10 juin. Sans oublier notre sponsor CAIT qui nous fait confiance dans cette nouvelle aventure.

View this post on Instagram

Malgré les galères que nous subissons ces derniers jours, chaque pas nous offrent de nouveaux paysages 😍 ~~ Malgré une mécanique très sportive pour cette seconde édition de Banana Road, je vous assure que @oiseausauvage._ gère 💪🏼 ~~ Aujourd’hui, nous commençons le 5ème jour d’aventure et direction les montagnes de l’île pour un parcours qui sera surprenant 🥾🍌 ~~ #bananaroad #backpacker #adventure ~~ #travel #travelphotography #traveler #travelgram #travelblogger #portraitphotography #picoftheday #sunny #sea #islandlife #island #baleares #spain #mallorca #nature #water #sky #blue #clouds #backpack #backpacking #visualoflife #earth #discover #stunning_shots #wanderlust

A post shared by Anthony Valerio (@monsieurbanane_) on

  • Pourquoi proposer une telle aventure à ta communauté ?

Instagram change et la vidéo est devenue le point central alors il faut aller dans ce sens. J’aime le côté divertissement et créatif qu’il y a derrière pour tenir en haleine sur 10 jours les spectateurs. Voir les retours et savoir que certains attendent le soir pour regarder les stories du jour un peu comme ils regardent un épisode de série, il ne m’en faut pas plus pour être heureux.

C’est aussi pour partager des valeurs qui me sont fortes, la solidarité, le respect et la découverte d’autres cultures, le partage, le sport et l’esprit d’équipe. Egalement pour s’enrichir en apprenant des autres lors de ses voyages et faire découvrir le monde. Dit comme ça, ça fait beaucoup, mais c’est top. En trois ans de réseau puisque c’est mon métier à plein temps maintenant, je n’ai jamais été aussi heureux et à l’aise que lorsque je présente Banana Road !

  • Quels sont tes objectifs avec ce concept ?

En réalité, j’ai la chance de pouvoir faire ce que j’aime. L’objectif principal est de kiffer pour que les personnes qui regardent prennent également plaisir à suivre les aventures et à y participer. 

L’influenceur de Banana Road ce n’est pas moi, mais le spectateur et ça c’est top car il y a une part de surprise pour moi aussi.

Après beaucoup parlent d’objectif télé, je n’ai jamais caché que c’est un univers qui m’attire. On m’a approché, mais pour le moment c’est non. Surtout je souhaite que ça soit avec moi et sans qu’on dénature le projet Banana Road car c’est mon bébé et on y touchera pas! Le côté authentique doit toujours resté et je pense que c’est ce qui fait le succès de l’aventure.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

One Comment

  1. […] publier de courtes vidéos agrémentées de musique. On peut les voir faire du playback comme la jeune instagrameuse Kiara Amt apprécie le faire. D’autres comme Léa Elui préfère […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *