Press "Enter" to skip to content

Pourquoi la YouTubeuse Sandrea a-t-elle créé un blog?

Blog. EnjoyPhoenix n’est pas la seule YouTubeuse à écrire sur un blog. Sandrea s’y est mise aussi. De cette façon, des sujets comme « s’habiller selon sa morphologie », « recette de la tarte au potiron » ou encore celle des « cookies à l’avoine et aux raisins secs » ne sont pas à retrouver sur sa chaîne YouTube. Ils sont à lire sur son site « Melting In Process » depuis le vendredi 15 novembre.

Dans le vlog où elle annonce ce nouveau projet à sa communauté, Sandrea s’est longuement expliquée sur pourquoi elle avait cédé à cette envie. « Il y a mois plusieurs mois de ça, j’ai commencé à flirter avec l’idée de créer un blog. C’est quelque chose que j’ai toujours apprécié, d’ailleurs avant d’avoir une chaîne j’avais un blog qui n’a pas duré. Il était très mal fait. C’est une passion que j’ai toujours eu. J’ai toujours apprécié écrire depuis que je suis petite avec ma soeur on se créait nos propres histoires », commence-t-elle par raconter.

Des contenus « plus matures »

Mais Sandrea a toujours été freinée par quelques problèmes de langue. En effet, sur un blog, contrairement à YouTube, les attentes ne sont pas les mêmes. Les lecteurs veulent du contenu de qualité, sans fautes d’orthographe, de syntaxe ou encore de grammaire. « C’est beaucoup de boulot mais le plus gros problème étant le fait que mon français n’est pas très très bon, ma grammaire est à chier, ma conjugaison n’est pas mieux. Du coup, ça m’a toujours effrayé de faire ça parce que je me suis toujours dit que j’en n’étais pas capable », se confie la vidéaste.

Puisque le site aujourd’hui existe, la YouTubeuse a trouvé la solution! « Lors de mon dernier retour en France, j’avais quelques rendez-vous pour parler de ça. Et j’ai engagé quelqu’un pour la gestion du blog et la relecture de mes articles », avoue Sandrea. L’influenceuse est ainsi épaulée sur des longs textes. Des photographes viennent aussi parfois l’aider sur le contenu photo. Avec ce type de créations, la jeune femme peut aborder des sujets « plus matures » que sur YouTube, « des choses qui sont mieux à l’écrit tout simplement », conclut-elle. Ces deux plateformes vont lui permettre de proposer à sa communauté des contenus complémentaires. À en croire le nombre de commentaires postés, ses abonnés sont ravis d’entrer un peu plus dans l’intimité de la YouTubeuse.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.