La TikTokeuse Olympe souhaite avoir recours au suicide assisté à la fin de l’année

La TikTokeuse Olympe souhaite avoir recours au suicide assisté à la fin de l’année

Influenceuse. Olympe n’est pas une créatrice de contenu comme les autres. Sur ses différents réseaux sociaux, elle parle de son trouble dissociatif de l’identité (TDI). Au travers de ses contenus, elle met en avant ce qu’elle vit avec ses « alters », ses autres personnalités. Sur ses profils, la thématique de la psychiatrie y est aussi plus largement évoquée. Mais le 11 janvier dernier sur son compte Instagram, c’est pour nous parler d’un tout autre sujet que Lily, de son vrai nom, a décidé de prendre la parole.

Dans deux vidéos face caméra, elle revient sur une story qu’elle a effacé aussi vite qu’elle a été publiée. Dans ce message, Olympe précisait à sa communauté, vouloir avoir recours au suicide assisté en Belgique. Pour expliquer davantage la situation, elle a pris le temps d’enregistrer des vidéos. « J’avais fait une story que j’avais laissé 10 minutes. J’avais balancé qu’au dernier trimestre 2023, j’allais avoir recours au suicide assisté en Belgique. Je suis déjà en contact avec les médecins », précise-t-elle au début de son contenu.

Pourquoi Olympe a-t-elle décidé d’avoir recours au suicide assisté?

Si Lily a voulu revenir en vidéo, plus en détails sur son choix, c’est pour tenter de faire stopper le cyberharcèlement qu’elle subit actuellement. « Ce n’est pas un débat. C’est ma vie. C’est une décision que j’ai prise, qui a été difficile à prendre », poursuit-elle, avant de tenter d’expliquer sa décision. Mais Olympe ne va pas rentrer dans les détails. Sa communauté apprend simplement qu’elle se sent seule et qu’elle est épuisée, mais que ce sont des raisons parmi tant d’autres. Malgré sa situation, la créatrice de contenu sait qu’il y a d’autres choix qui s’offrent à elle.

« Je ne dis à personne, à personne que c’est la solution. Je ne souhaite à personne sur cette terre, d’avoir un jour à penser à ça. Je souhaite plutôt aux personnes qui ont des idées noires de trouver des gens autour d’eux sur qui s’appuyer, de retrouver goût à la vie, parce que la vie est incroyable, elle a plein de choses à offrir et je sais qu’il y a beaucoup de solutions », tient-elle à rassurer ses abonnés. La date du suicide assisté en fin d’année n’a pas été choisie au hasard. « J’ai encore envie de profiter de certaines choses et aussi, je ne suis pas fermée à ce que quelque chose se passe et me fasse totalement changé d’avis, même si je pense que ça n’arrivera pas parce que je n’ai pas une base de vie assez positive qui contrebalance assez fortement avec toute la merde que j’endure tous les jours avec mes troubles, avec mon passé, avec mon cerveau qui ne fonctionne pas bien », finit-elle par dire.

Il est possible actuellement de la suivre dans son voyage à Bangkok sur son compte Instagram. Olympe a mis en pause ses sujets autour de la santé mentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.