Qu’est-ce que la tendance du « Glow Up » sur les réseaux sociaux?

Qu’est-ce que la tendance du « Glow Up » sur les réseaux sociaux?

Influenceuse. Tu as tellement « glow up »! Cette expression, si vous traînez sur les réseaux sociaux, vous avez déjà dû l’entendre de la bouche de certains créateurs de contenu. Si l’on cherche ici et là sur Internet, la définition est la suivante: s’améliorer en vieillissant. En d’autres termes, l’idée est de se sentir mieux dans sa peau en prenant de l’âge. Cette tendance s’est notamment développée en France grâce à une créatrice de contenu qui en a fait sa ligne éditoriale. Elle s’appelle Claire Latour et durant le confinement, elle a multiplié les vidéos à ce sujet.

Pour partager davantage de conseils, la créatrice de contenu vient de publier aux éditions Good Mood Dealer, « Objectif Glow Up », son premier livre. « Souvent, quand on parle de « Glow Up », on pense tout de suite qu’il s’agit de relooking, de perte de poids… pour devenir « belle » selon les critères imposés par la société. Mais le véritable Glow Up se passe dans la tête, en réalisant un travail intérieur qui nous amène à évoluer positivement », tient à préciser Claire Latour avec cet ouvrage. Comment en est-elle arrivée à faire de cette expression son travail?

@clairelatour vous pouvez avoir mon livre grâce au pass culture mes beautés (15 à 18 ans !) 🫶🏻🤍 #passculture #booktok #objectifglowup ♬ original sound – Braden Wellman

L’origine et la définition du « glow up » selon l’influenceuse spécialiste en France

« Je ne me souviens pas de la première fois que j’ai vu et lu ce terme. Ce dont je me rappelle, c’est qu’une chose m’avait interpellé. Je voyais beaucoup de contenus, d’idées, de conseils, pour faire ressortir la meilleure version de soi-même, mais tous ces discours portaient surtout sur le physique. Il y avait notamment la tendance de la clean girl, qui est très codifiée. Je ne voyais pas bien le lien avec la confiance en soi », confie la Claire Latour au site Les Gens d’Internet. Alors pour faire en sorte ce que le « glow up » prenne tout son sens, la créatrice de contenu la mêler au développement personnel.

Grâce aux cours suivis sur le relooking et ses innombrables lectures sur l’épanouissement personnel, Claire Latour publie des vidéos sur TikTok et Instagram, principalement, pour aider sa communauté à trouver confiance en soi. « J’ai décidé de faire un condensé avec des conseils piochés dans mes livres, et ceux obtenus via la formation concernant la mode et la beauté. Je réalise une sorte de mix sous forme de challenge en reprenant les codes populaires de TikTok, funs et créatifs », confie-t-elle. La créatrice a imaginé des séries de vidéos pour permettre à sa communauté de mieux comprendre le concept et de s’y retrouver plus facilement entre tous ses contenus.

@clairelatour 7 piliers à travailler 🫶🏻✨ #objectifglowup #glowup ♬ original sound – noemie

Le « glow up », une belle opportunité de nouer des liens plus forts avec ses abonnés

Grâce à ses conseils, Claire Latour a réussi à se construire une communauté fidèle sur TikTok. La créatrice de contnu est sur les réseaux sociaux depuis 2008, et avec ce type de vidéos, elle voit nettement la différence. « Avant, j’étais sur de l’inspirationnel en partageant mes looks. Les relations étaient donc très différentes avec mes abonnés. Maintenant, j’ai des retours plus personnels, des messages que je reçois quotidiennement sur l’impact de mon travail. Par exemple, on me dit « je sais les couleurs qui me mettent en valeur », « j’utilise la colorimétrie » et tout ce qui concerne la confiance en soi, de ne pas trop se comparer, ce que je répète beaucoup. J’essaie de donner des conseils accessibles à toutes: les visions board, les journaux de gratitude, l’accessibilité de ce que je partage font que j’ai beaucoup de messages », explique l’influenceuse.

@clairelatour qui en a marre d’être une éponge ici ? 🧽 #confianceensoi #objectifglowup #glowup ♬ son original – ✨CLAIRE LATOUR✨

Le sujet du « glow up » a également permis à Claire Latour de donner un nouvel élan à son contenu et à sa présence en ligne. « J’ai lancé mon challenge « objectif glow up » en octobre 2020, en pensant que seulement quelques personnes allaient y participer. J’ai été surprise de l’engouement, car en 2-3 jours j’avais gagné 100.000 abonnés », se souvient-elle. « Il y a aussi le phénomène de communauté qui fait que mon contenu devient viral. Les utilisateurs se parlent entre eux dans les commentaires, ce qu’on ne voit pas sur d’autres réseaux sociaux dans le domaine de la mode et de la beauté. Ils se likent les réponses entre eux également pour montrer leur approbation ».

Pour la suite, la créatrice de contenu compte continuer de partager à ce sujet. « Grâce à mes réseaux j’ai pu aider, et donner des conseils aux jeunes filles, à la sortie de l’adolescence, pour qu’elles se sentent bien et qu’elles aient confiance en elles, dans un secteur encore très dominé par le patriarcat. Le but c’est que les femmes prennent leur place, physiquement et intérieurement », conclut-elle. Claire Latour espère pouvoir prochainement rencontrer davantage ses abonnés en physique, via la tournée de signatures avec son livre ou la mise en place d’ateliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.