Pourquoi les stories d’une minute sur Instagram sont un vrai casse-tête pour les influenceurs et les marques

Pourquoi les stories d’une minute sur Instagram sont un vrai casse-tête pour les influenceurs et les marques

Instagram. En fin d’année 2021, Instagram testait une énième nouvelle mise à jour. Cette dernière concernait les stories. Certains utilisateurs avaient la possibilité de pouvoir enregistrer une vidéo sans coupure durant une minute, contre 15 secondes en temps normal. « La possibilité de créer des posts de Stories plus longs est très demandée par notre communauté. Nous sommes ravis de tester les Stories de 60 secondes afin que les gens puissent créer et consulter des Stories avec moins d’interruptions », avait ainsi précisé l’équipe au site Social Media Today. Cette nouveauté est déjà visible chez certains utilisateurs.

Instagram ne semble pas s’être préoccupé des créateurs de contenu et des entreprises. Aujourd’hui, une grande partie des placements de produits se font via des stories. Les influenceurs sont payés par des marques pour en réaliser un nombre bien défini: 3, 4 ou même 5. Ils vendent aux annonceurs un espace de publicité sur leur compte qui équivaut à trente secondes, quarante cinq secondes ou encore une minute. C’est en nombre de stories de 15 secondes que sont généralement négociés les nouveaux partenariats.

Des stories d’une minute sur Instagram, la pire des nouvelles pour le monde de l’influence

Mais si les stories passent à une minute, comment sera-t-il possible pour les influenceurs et les agences de marketing d’influence, de vendre ces espaces auprès des marques? Ce joli monde va devoir s’adapter et ne plus compter en nombre de vidéo de 15 secondes, mais bien d’une minute. Et déjà, l’apparition de cette nouveauté chez plusieurs créateurs de contenu français posent problème. Sandrine Soldera, freelance dans l’influence, que vous pouvez retrouver à notre événement du 6 octobre prochain, a partagé son agacement. « Regardez-nous expliquer aux marques qu’on ne parlera plus de stories de x volets, mais d’une durée de 1 minute (= 1 volet)… ça va être long les explications », écrit-elle sur Twitter.

De son côté, Lauriane Reine, CEO de l’agence La Louve And Partners, a la même crainte. « J’ai tente d’expliquer déjà … clairement la personne était encore plus perdue qu’avant et essayait d’avoir plus », a-t-elle répondu à Sandrine Soldera sur Twitter. Les mises à jour d’Instagram sont nombreuses et demandent un ajustement de la part des acteurs du marketing d’influence quasi constamment. Celle-ci risque d’en déstabiliser plus d’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.