« Arrêtez de vouloir être TikTok », quand les influenceurs se soulèvent contre Instagram

« Arrêtez de vouloir être TikTok », quand les influenceurs se soulèvent contre Instagram

Instagram. 999999eme ajustements de l’algorithme d’Instagram. Cette fois-ci, l’équipe se concentre sur les Reels, ces vidéos courtes et rythmées façon TikTok. Vous l’avez sûrement vu, ces publications envahissent nos pages « discover » ou notre fil d’actualité. Cette stratégie comprise de tous, pourrait être une aubaine pour les influenceurs. Mais de leurs côtés, ils sont davantage lassés que réjouis. « Nous, créateurs de contenu, nous devons constamment nous adapter », indique Kenza Sadoun El-Glaoui dans une vidéo YouTube où elle revient en détail sur Instagram.

Créatrice de contenu depuis 14 ans, elle a noté les différentes évolutions de la plateforme. Elle les a suivies en essayant de ne jamais dénaturer son contenu. « On sait qu’Instagram pousse les Reels à mort, c’est-à-dire que les photos font des scores minables. Ça nous pousse nous, créateur de contenu, à tout donner sur la vidéo », poursuit-elle. Mais cette fois-ci, l’ancienne blogueuse ne souhaite plus se plier aux aléas du réseau social, elle ne souhaite pas laisser tomber la photo pour ne faire que de la vidéo courte. Et elle est loin d’être la seule!

Pas de TikTok sur Instagram, l’appel et la pétition des influenceurs

Le 23 juillet sur Instagram, la photographe Tati, alias Illumitati sur l’application, a décidé de lancer un mouvement. « Faisons revenir l’ancien Instagram », écrit-elle dans une publication. Pour ce nouveau post, pas de photos, mais un texte noir sur un fond blanc. On peut y lire: « Redonnez à Instagram sa place. Arrêtez d’essayer d’être TikTok, je veux juste voir des photos mignonnes de mes amis. Cordialement, tout le monde. » Avec ce message, la créatrice de contenu espère pouvoir emmener une majorité d’influenceurs avec elle pour enfin avoir un impact sur l’équipe de l’application.

En plus de partager son contenu pour que tout le monde le voit et le relaie, Tati a également lancé une pétition. Dans ce texte, quatre demandes ont été explicitement formulées:

  • revenir aux fils d’actualité chronologiques,
  • ne pas faire comme TikTok,
  • redonner sa place à la photo,
  • être à l’écoute des créateurs de contenu.

Plus de 71.000 personnes ont déjà signé le document au moment où nous écrivons ces lignes. Vous pouvez la retrouver juste ici. Des influenceuses françaises ont relayé l’appel de Tati, tout comme Kylie Jenner et Kim Kardashian. Adam Mosseri, le PDG d’Instagram, a ensuite pris la parole pour se défendre. Dans une vidéo, il explique que l’équipe est toujours en train de réaliser des tests, que rien n’est figé et que la vidéo a toute sa place sur l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.