Avec Horizon Worlds, comment Meta compte rémunérer les influenceurs

Avec Horizon Worlds, comment Meta compte rémunérer les influenceurs

Influenceurs. Des tests, des tests et encore des tests! Alors que l’équipe d’Instagram cherche de nouveaux moyens de permettre aux créateurs de contenu de se rémunérer, sa maison-mère fait de même avec le nouveau joujou de Mark Zuckerberg: Horizon Worlds. Cette plateforme est un réseau social en réalité virtuelle. Les utilisateurs peuvent s’y créer un avatar et s’épanouir comme ils le feraient dans la vraie vie. Mais, il manquait un élément pour que tout le monde soit ravi de faire partie de ce monde virtuel: la monétisation.

Dans un post de blog publié le 11 avril, Meta y dévoile ses ambitions pour offrir aux influenceurs l’opportunité de monétiser leur contenu. « Dans le cadre de notre engagement continu à soutenir les créateurs, nous commençons à tester plusieurs nouveaux outils qui permettront aux créateurs d’expérimenter différentes manières de monétiser ce qu’ils construisent dans Horizon Worlds », précise l’équipe. Pour ce lancement, seule une poignée de privilégiés ont la possibilité de tester, de questionner et de faire leurs retours.

Horizon Worlds, une opportunité pour les influenceurs?

De quelles manières ces influenceurs vont-ils pouvoir gagner de l’argent? Meta a réfléchi à plusieurs solutions. La première est de proposer aux utilisateurs d’avoir une boutique au sein de Horizon Worlds. « Par exemple, quelqu’un pourrait fabriquer et vendre des accessoires attachables pour un monde axé sur la mode ou offrir un accès payant à une nouvelle partie d’un monde », confie l’équipe. Cette fonctionnalité est aujourd’hui limitée. Elle est seulement disponible aux utilisateurs de plus de 18 ans, aux États-Unis et au Canada.

Autre proposition: rémunérer les influenceurs sous forme de mensualités selon leur prouesse dans le monde virtuel. « Ces primes se présentent sous la forme de programmes mensuels axés sur des objectifs, dans le cadre desquels les créateurs sont payés à la fin du mois pour leur progression vers l’objectif », explique Meta. Par exemple, un créateur de contenu pourra recevoir ce bonus s’il construit un monde virtuel au sein de Horizon Worlds et qu’il devient le plus visité. « Au fil du temps, nous pourrons faire évoluer ces objectifs, par exemple pour encourager les créateurs à adopter de nouveaux outils ou de nouvelles fonctionnalités que nous déployons », poursuit l’équipe. Elle précise que d’autres outils de monétisation sont disponibles dans ce monde virtuel. Il suffit de s’y connecter pour les connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.