Le métavers, le futur des réseaux sociaux selon une majorité d’influenceurs américains

Le métavers, le futur des réseaux sociaux selon une majorité d’influenceurs américains

Social media. Le métavers intrigue autant qu’il attire. Alors que les créateurs virtuels et leur histoire totalement fictive peuvent parfois effrayer certains créateurs de contenu, ces derniers sont prêts à adopter la réalité virtuelle dans leur travail quotidien. C’est ce que révèle une récente étude menée par l’agence de marketing d’influence américaine Izea. En novembre 2021, l’entreprise a envoyé un questionnaire sur l’utilisation du métavers dans le domaine de l’influence. 1034 personnes âgées de 18 à 60 ans y ont répondu. Et on ne s’attendait pas à de telles réponses!

Habitués aux jeux vidéo comme Fortnite ou encore Minecraft, 70% des répondants se disent partants à s’investir davantage dans les mondes virtuels, car ils pourraient devenir l’avenir des réseaux sociaux. 77% des influenceurs comprennent ce qu’est le métavers plus ou moins, contre 44% pour les autres répondants. Plus de la moitié des créateurs de contenu, 56%, expliquent y être connectés régulièrement. En réalité, les influenceurs participants à cette étude ont une idée derrière la tête.

Le métavers ou des opportunités business pour les influenceurs

Alors que les plateformes comme TikTok ou encore Instagram cherchent à les rémunérer au mieux, les créateurs de contenu imaginent de nouveaux moyens de monétiser leur travail via la réalité virtuelle. Ils sont 90% à être favorables à ce que des marques viennent sponsoriser leurs aventures. Ils ont d’ailleurs déjà vu des enseignes se lancer dans une telle aventure. Ils ont ainsi nommé Chipotle, Coca-Cola, Google, Marvel, Nike ou encore Red Bull. 15% des influenceurs ont déjà un casque de réalité virtuelle en leur possession.

« Nous pensons que l’avenir des mondes virtuels est aussi vaste que le web lui-même et qu’il modifiera fondamentalement les collaborations avec les marques et la façon dont elles sont exécutées. Nos recherches montrent que les influenceurs sont des adeptes précoces de ces nouvelles plateformes et partagent notre enthousiasme quant aux opportunités offertes par le métavers qui se développe rapidement », précise Ted Murphy, fondateur et PDG d’Izea.

Vous pouvez télécharger l’intégralité de l’étude ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.