Pendant les Jeux Olympiques de Pékin, Alibaba présente son influenceuse virtuelle

Pendant les Jeux Olympiques de Pékin, Alibaba présente son influenceuse virtuelle

Influenceuse. Il faut toujours choisir le bon moment pour faire une annonce. Surtout quand on cherche à créer l’effet « waouh ». Ce détail n’a pas échappé à Alibaba qui a décidé de faire une annonce durant l’événement mondial le plus suivi de ce mois de févier: les Jeux Olympiques de Pékin. Les plus grands athlètes s’affrontent dans des compétitions jusqu’au 20 février prochain.

Partenaire officiel mondial du Comité International Olympique (CIO), Alibaba a profité de ce rendez-vous sportif pour présenter, non pas un athlète, mais sa propre influenceuse virtuelle. Baptisée Dong dong, qui signifie « hiver », la jeune femme de 22 ans est présente à Pékin pour interagir avec le public. Passionnée de sports d’hiver, elle se caractérise par un franc-parler grâce à une technologie développée par Alibaba DAMO Academy, le programme de recherche mondiale d’Alibaba Group.

Dong Dong, l’influenceuse virtuelle présente aux Jeux Olympiques

L’objectif de Dong Dong est aussi commercial. Sa présence va permettre à Alibaba d’avoir une mise en avant de ses produits en lien avec les Jeux Olympiques, à acheter sur le site. Présente dans la boutique officielle des JO en Chine, la jeune femme va également réaliser des lives shopping. Elle peut aussi participer à des talk-shows pour partager des anecdotes liées à la compétition ou danser sur la musique officielle pour encourager les athlètes.

“Notre objectif est d’utiliser la technologie cloud pour donner aux JO de Pékin une avance numérique tout en rendant cette technologie plus accessible, car elle permettra d’accéder aux services de la plateforme de e-commerce de manière créative et interactive », a indiqué Xiaolong Li, responsable du service Alibaba Virtual Human & Intelligent Customer Service. “Nous avons développé Dong Dong pour qu’elle crée une relation ludique avec le public et permette un meilleur engagement avec les jeunes. »

Dong Dong ne semble être qu’un essai pour l’équipe d’Alibaba. « Les personnages numériques ou les influenceurs virtuels trouveront de nouveaux moyens d’entrer en contact avec leur public par le biais d’expériences immersives ou d’un cadre de type métaverse, que ce soit lors d’événements sportifs mondiaux de grande envergure comme les Jeux olympiques, de conférences virtuelles ou de visites d’expositions 3D ». On comprend facilement que d’autres avatars pourraient voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.