Vers un contenu payant des influenceurs en 2022 sur les réseaux sociaux?

Vers un contenu payant des influenceurs en 2022 sur les réseaux sociaux?

Social media. Les réseaux sociaux vont faire rimer 2022 avec monétisation des contenus. Les annonces ne se sont pas fait attendre. Le 20 janvier, le site The Information annonçait l’arrivée de contenus payants sur TikTok. Pour le moment, l’équipe du réseau social n’a donné aucun détail précis sur la date de lancement de cet outil, ni la manière concrète dont ça sera mis en place. « L’idée serait de permettre aux créateurs de faire payer un abonnement pour leurs contenus », a simplement précisé le porte-parole, Zachary Kizer.

La plateforme de ByteDance serait en train de tester une série de fonctionnalités permettant aux créateurs de se dégager un revenu. Le porte-parole a indiqué dans un e-mail adressé à The Verge que les abonnements étaient un « concept en cours de test » et que la société « réfléchit toujours à de nouvelles façons d’apporter de la valeur à notre communauté et d’enrichir l’expérience TikTok ». Cette annonce survient le lendemain d’une prise de parole d’un concurrent de la plateforme: Instagram.

Instagram et les abonnements payants

Le 19 janvier, Adam Mosseri a publié en fin de journée une vidéo sur ses réseaux sociaux sobrement intitulée « abonnements ». Le patron d’instagram y explique que l’application travaille sur la mise en place d’une série d’abonnements payants à destination des influenceurs. En d’autres termes, cela signifie que les créateurs de contenu pourront proposer des contenus payants à leur communauté. « Les abonnement sont l’un des meilleurs moyens d’avoir des revenus prévisibles, qui ne dépendent pas de l’audience qui varie d’une publication à une autre, inévitablement », se réjouit Adam Mosseri.

Cela va se traduire par des « expériences exclusives ». Les utilisateurs auront la possibilité de souscrire à un abonnement pour avoir accès à des contenus uniques en live et en stories. Pour les distinguer, un icône violet s’affichera à côté de leurs profils. Du côté des créateurs de contenu l’arrivée de cette nouveauté ne semble pas réjouir tout le monde. Ses abonnements iront de 0,99 dollars à 99,99 dollars. « Mais ils ont craqué », se questionne Emma Keitmann dans ses stories sur Instagram. « Qui va payer des abonnements aussi chers pour du contenu exclusive », poursuit-elle. Certains influenceurs semblent donc sceptiques.

Les « Super follows » sur Twitter

En septembre dernier, c’est Twitter qui annonçait le déploiement de ses abonnés payants. Dans un post de blog, Esther Crawford introduisait les « super follows ». Les utilisateurs peuvent ainsi monétiser leurs contenus en le rendant exclusifs qu’aux personnes ayant payé. Pour y accéder, les intéressés ont le choix entre trois offres: 2,99 dollars, 4,99 dollars ou 9,99 dollars. Il suffit de cliquer sur « Super follows » sur les profils pour y parvenir.

« Nous voulons aider les créateurs à transformer leur public en fans, et leurs fans en revenus », avait résumé en septembre dernier Esther Crawford, directrice des produits de monétisation chez Twitter. « Nous voulons que Twitter soit le meilleur endroit pour les conversations des influenceurs avec leur audience ». Le résultat attendu de cette innovation n’a semble-t-il pas été à la hauteur. Les deux premières semaines de mise en route, les Super follows ont permis de générer que 6000 dollars aux États-Unis et 600 dollars au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.