Press "Enter" to skip to content

Acast accompagne les podcasteurs dans leur stratégie de monétisation

Podcast. L’intérêt des podcasts est grandissant ces derniers temps. Sur l’année 2020, Acast, une plateforme d’hébergement suédoise enregistre une augmentation de 36% en France des écoutes d’émissions natives. Pour aider les podcasteurs à mieux imaginer leur stratégie de monétisation et d’abonnements, l’application vient d’annoncer le lancement d’Acast+. Il s’agit d’un ensemble d’outils pour gérer les abonnements sur les différentes plateformes. L’objectif étant de différencier ceux payants pour leur offrir un contenu exclusif de ceux qui ne le sont pas.

« Nous développons l’industrie du podcast avec et pour les créateurs. Nous sommes convaincus que les créateurs doivent toujours être rémunérés équitablement pour leur travail, et il est important pour nous qu’ils s’approprient la relation avec leurs auditeurs, de la manière qui convient le mieux à leur podcast », a indiqué Johan Billgren, cofondateur et CTO d’Acast. D’après les premiers résultats, les podcasteurs ayant testé l’outil au Royaume-Uni et en Suède notent une progression de 20% de leurs revenus.

Un système de monétisation des podcasts

Mais que propose Acast+ concrètement? Avec cette nouvelle plateforme, les équipes ont imaginé un système similaire à Patreon (ils ont d’ailleurs imaginé un partenariat ensemble). Les abonnés pourront souscrire à différents types d’abonnements pour avoir accès à du contenu exclusif. Il pourra s’agir de productions sans aucune publicité, d’épisodes non publiés ou encore des écoutes en avance.

Les auditeurs pourront les écouter sur les plateformes de leur choix, notamment Apple Podcasts et Google Podcasts. Acast prélèvera une partie de l’argent généré par les créateurs de contenu. L’objectif d’Acast+ est de permettre aux podcasteurs de gérer sur un seul et même outil les flux gratuits et les flux payants. « Acast+ va permettre à nos podcasteurs de créer une vraie communauté avec un public engagé et fidèle tout en diversifiant leurs possibilités de rémunération », assure Yann Thébault, directeur général d’Acast France et Allemagne.

Pour le moment, cet outil n’est disponible qu’en bêta test. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site pour en bénéficier dès sa sortie. D’autres fonctionnalités seront annoncées à ce moment-là.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.