Press "Enter" to skip to content

Eyes Contact, la marque de prêt-à-porter de l’influenceur Théo Bignonneau

Influenceurs. Et encore un! Oui, nous avons décidé de remettre cette petite accroche à chaque fois que nous allons mettre en avant une marque fraîchement créée par un influenceur. En ce début d’année, c’est au tour du TikTokeur Théo Bignonneau de nous partager un projet de ce genre. Sa marque de vêtements baptisée Eyes Contact a été dévoilée à sa communauté le 9 janvier sur Instagram.

Le créateur de contenu affirme haut et fort que ce n’est pas une énième marque d’influenceur. Le projet a été réfléchi jusque dans la signification du nom. « Parce qu’un regard en dit bien plus long que mille mots, Eyes Contact réinvente la façon de s’habiller pour mieux se sentir et surtout mieux se trouver. Eyes Contact est bien plus qu’une marque de vêtements, c’est un mood, une manière de vivre. Avec une ligne chill 100% en coton designée et imprimée dans nos studios parisiens, Eyes Contact recherche l’excellence à chaque collection. Rien n’est choisi au hasard. La coupe, la couleur, le logo, son emplacement son message », écrit-il dans l’une de ses stories.

Théo Bignonneau veut monter Eyes Contact dans la « stratosphère »

Pour la première collection, Théo Bignonneau propose un bon nombre de produits qui ressemble de près à ce qu’il peut porter. Il est ainsi possible de retrouver des sweats à capuche (85 euros), des bas de jogging (65 euros), des bonnets (30 euros), des tee-shirts (30 euros) ou encore des sweats (75 euros). L’ensemble de ces produits sont de couleurs neutres agrémentées de grosses inscriptions sur le devant. Ils sont disponibles en ligne sur le site de la marque.

Le lendemain de la mise en vente de cette première collection, Théo Bignonneau s’est montrée ému en stories face au nombre de ventes. « Je tenais à vous remercier, car je ne peux pas être plus heureux qu’aujourd’hui. Ça fait 6 mois que je travaille comme un malade pour cette marque, c’est mon petit bébé, c’est mon projet », explique-t-il. « Le plus compliqué c’est que ça dure sur le long terme. Je vais me battre pour monter cette marque de vêtements dans la stratosphère », conclut l’influenceur.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.