Press "Enter" to skip to content

Ces influenceurs habitent ensemble pour créer du contenu

Influenceurs. « La première TikTok House française débarque sur tous vos écrans! » Louer une maison, y réunir des influenceurs et créer du contenu. Depuis plusieurs années aux États-Unis, ces « colocations » d’un nouveau genre voient le jour un peu partout. Il y a peu, ce sont des créateurs de contenu sur TikTok qui ont loué une villa à Los Angeles, la « Hype House », pour y réaliser des vidéos. Au total, ce sont 19 personnes qui viennent ponctuellement, d’autres y ont élu domicile. Les règles sont strictes: tu viens, tu fais des vidéos sinon tu repars.

Si outre-Atlantique ces colocations entre de nombreux influenceurs sont la norme depuis quelques années, c’est loin d’être la même chose en France. Aujourd’hui, cette nouvelle tendance est arrivée dans l’Hexagone. Après ces deux mois de confinement, plusieurs TikTokeurs se réunissent dans une villa surnommée « la villa Alésia » en plein Paris pour y filmer leur contenu.

View this post on Instagram

L’arrivée de la French House à la villa

A post shared by French House (@thefrenchhouseparis) on

Des influenceurs réunis sous un même toit

Le projet a été annoncé le 24 mai dernier sur Instagram. Pour la première fois, du 29 au 31 mai, une dizaine de créateurs de contenu très populaires sur TikTok se sont regroupés dans un même endroit à Paris. Au total ce sont 9 influenceurs qui ont rejoint cette aventure: Maxime SkyeLouisergtRafael CaplanSacha SadokThéo BignonneauLeny FalgouxYesmongaRaphaël Curron et Marie Victoire Tiangue. Durant l’été, ce groupe de TikTokeurs va enchaîner les week-ends et les semaines de travail au sein de la maison.

@thefrenchhouseparisL’arrivée de @raphaelcurron @wasupitsraf @theobignonneau @lenyflg @maximeskye et @yesmonga à la Villa♬ Go Stupid – Polo G & Stunna 4 Vegas & NLE Choppa

Le projet a été imaginé par Imhotep G. Olympio. Il s’est inspiré des maisons collaboratives aux États-Unis pour reproduire la même chose en France. « C’est fait pour bosser, pour que ce soit favorable à la créativité », détaille le fondateur. Avec l’aide d’un photographe, d’un réalisateur, d’un styliste et d’une maquilleuse, il souhaite rendre les contenus plus professionnels de ces jeunes influenceurs. « En fonction des retombées, on décidera de s’installer tous ensemble à la rentrée », a indiqué Imhotep Olympio.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.