Avant Noël, Lancaster choisit Juste Zoé pour imaginer une collection capsule

Avant Noël, Lancaster choisit Juste Zoé pour imaginer une collection capsule

Influence marketing. Et une nouvelle surprise avant Noël! Le vendredi 3 décembre, la créatrice de contenu Zoé Tondut, alias Juste Zoé, a enfin présenté le projet sur lequel elle travaille en cachette depuis des mois. Lors d’une soirée avec de nombreux influenceurs, elle a présenté son sac imaginé avec Lancaster. « Je suis trop heureuse de vous annoncer que j’ai créé de A à Z un sac avec l’aide de la merveilleuse marque qu’est Lancaster. J’en reviens toujours : en vous écrivant ça j’ai les larmes aux yeux, créer un sac c’était mon rêve », précise-t-elle sur Instagram, dans le post pour partager la nouvelle.

Pour cette cocréation, Zoé Tondut a eu carte blanche. Découvrir tous les aspects de la conception d’un sac et pouvoir imaginer le sien dans les moindres détails semble être un exercice qui lui a plu. « Ça fait depuis plus d’un an qu’on travaille dessus à tout dessiner, à chercher les moindres détails, quelle couleur mettre, la longueur de la bandoulière, le plan des photos », explique-t-elle à sa communauté.

Un sac Lancaster en six couleurs by Zoé Tondut

Ce sac est décliné en six couleurs: rouge, bleu, vert, orange, noir et blanc. Il s’agit d’un sac bandoulière avec une large poche au milieu et une asymétrie au niveau de l’ouverture. « Des couleurs peps pour mettre de la joie dans votre hiver, on peut même mixer les bandoulières et les sacs », confie l’influenceuse. Il a été créé en Italie, un lieu de conception qui tenait à coeur à Zoé Tondut. La créatrice de contenu souhaitait que sa création vienne d’Europe. Le sac trotteur est une édition limitée et il est vendu au prix de 159 euros. En l’espace d’un week-end, les quantités ont été écoulées. Certains sacs restent disponibles dans la boutique parisienne.

Lancaster en n’ai pas à sa première cocréation avec une créatrice de contenu. L’an passé, la marque avait collaboré avec l’instagrameuse Jodie la petite frenchie. Cette dernière avait pu réaliser deux sacs en bandoulière. L’ensemble du stock avait été dévalisé en l’espace de quelques heures. Le succès semble donc être toujours au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.